Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Meurtre de la chanteuse libanaise Suzanne Tamim: peine confirmée pour un magnat égyptien


Mardi 7 Février 2012 modifié le Mardi 7 Février 2012 - 15:16




La chanteuse libanaise Suzanne Tamim
La chanteuse libanaise Suzanne Tamim
La Cour de cassation égyptienne a confirmé lundi soir la peine de 15 ans de prison à l'encontre du magnat égyptien de l'immobilier Hicham Talaat Moustafa pour le meurtre de la chanteuse libanaise Suzanne Tamim, a rapporté l'agence officielle égyptienne Mena.

Mohsen al-Sokkari, un ancien policier à qui M. Talaat Moustafa aurait commandité le meurtre en juillet 2008 pour deux millions de dollars, a également vu sa peine de 25 ans de prison confirmée.

Lundi, les avocats des deux hommes avaient sans succès plaidé leur innocence, arguant que "plus d'une personne voulait tuer Suzanne Tamim et s'en débarrasser" et que "les preuves fournies par le Parquet général ne sont que des soupçons".

Suzanne Tamim, une chanteuse de variété libanaise, fut un temps la maîtresse de M. Talaat Moustafa, une figure du Parti national démocrate (PND, aujourd'hui dissout) de l'ex-président Hosni Moubarak et un associé du fils de ce dernier, Gamal.

En mai 2009, il avait été condamné à mort pour le meurtre.

Un an plus tard, la condamnation avait été cassée pour vice de procédure et lors d'un procès en deuxième instance en septembre 2010, il avait été condamné à 15 ans de prison.

Mais en novembre de la même année, le ministère public avait qualifié le verdict de "trop clément" et réclamé un nouveau procès.

La condamnation à mort de M. Talaat Moustafa provoqué un choc en Egypte, d'autant plus qu'elle visait un homme d'affaires connu, proche de Gamal Moubarak, qui était alors pressenti pour succéder à son père.

M. Moubarak, renversé par un soulèvement populaire, et ses fils Gamal et Alaa sont eux-mêmes actuellement jugés pour corruption. L'ancien président doit en outre répondre de la mort de centaines de manifestants tués lors de la révolte.

Mardi 7 Février 2012 - 10:54





Nouveau commentaire :
Twitter