Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Message royal à la cérémonie d'inauguration de la synagogue "Slat Alfassiyine" à Fès, entièrement restaurée


Mercredi 13 Février 2013 modifié le Samedi 16 Février 2013 - 13:39

Devant un parterre de dignitaires religieux, de décideurs et d’intellectuels, la synagogue Slat Al Fassiyine de Fès, en restauration depuis 2 ans, a été inaugurée mercredi 13 février à Fès, en présence du chef du gouvernement. Le royaume du Maroc, terre d’islam, donne au monde une leçon d’œcuménisme.




Message royal à la cérémonie d'inauguration de la synagogue "Slat Alfassiyine" à Fès, entièrement restaurée
Dans un message du roi Mohammed VI lu en son nom par le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, le souverain a rendu hommage à ceux qui ont contribué à la rénovation de la synagogue: "Nous voulons à cette occasion saluer cette louable initiative dont le mérite revient à la Fondation du patrimoine culturel judéo-marocain. Nous tenons également à rendre hommage au gouvernement de la République Fédérale d'Allemagne et aux éminentes personnalités et institutions, pour les efforts concertés qui ont été déployés en faveur de la préservation et de la rénovation de ce monument historique, dont la construction remonte au 17e siècle".

"Ceci, a-t-il poursuivi, est le témoignage éloquent de la richesse et de la diversité des composantes spirituelles du Royaume du Maroc et de son patrimoine authentique. Ce patrimoine s'apparente à un véritable creuset dans lequel a fusionné la spécificité judéo-marocaine dont l'histoire plonge ses racines au Maroc, à travers ses us et coutumes et ses caractéristiques propres, depuis plus de trois mille ans".

"C'est précisément cette particularité hébraïque qui constitue aujourd'hui, ainsi que l'a consacré la nouvelle Constitution du Royaume, l'un des affluents séculaires de l'identité nationale, et c'est pourquoi Nous appelons à la restauration de tous les temples juifs dans les différentes villes du Royaume, de sorte qu'ils ne soient plus seulement des lieux de culte, mais également un espace de dialogue culturel et de renouveau des valeurs fondatrices de la civilisation marocaine", a-t-il souligné, rappelant que les traditions séculaires de la civilisation marocaine puisent leur essence dans le fait que les Marocains sont profondément imprégnés des valeurs de coexistence, de tolérance et de concorde entre les différentes composantes de la nation.

"En Notre qualité de Commandeur des croyants, attaché à la protection de la foi et de la religion et investi de la responsabilité de veiller au libre exercice des cultes pour toutes les religions célestes, y compris le judaïsme, -dont les adeptes loyaux sont considérés comme faisant partie des citoyens que Nous entourons de Notre constante et bienveillante sollicitude-, Nous affirmons que vous trouverez en Notre Majesté le protecteur fidèle ayant à coœur de faire prévaloir ces nobles idéaux", a dit le souverain.

Responsable de la Fondation du patrimoine culturel judéo-marocain (FPCJM), Serge Berdugo, un ancien ministre, a de son cô té jugé que cette cérémonie était "porteuse d'un message de paix et de tolérance".

Le fils de Simon Lévy, l'ancien président du FPCJM qui avait initié le projet en 2005, a lui aussi pris la parole. "Le message que voulait porter mon père c'est qu'il s'agit d'une partie de l'histoire du Maroc que nous rendons aux Marocains, sans discrimination", a ensuite déclaré Jean Lévy.

La restauration de la synagogue "Slat Alfassiyine" a été réalisée par des dons notamment de la République fédérale d'Allemagne, de la communauté juive de Fès, de la Fondation Jacques Toledano, de Serge et Jacques Berdugo et de la famille Simon Levy. Ce haut lieu de la culture juive, qui date du 17ème siècle, est un important monument de la médina de Fès, classée patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO.

La synagogue est située dans le célèbre quartier El Mellah et est adossée à l'enceinte mérinide dont elle occupe une de ses tours. Après le 17ème siècle, elle a été utilisée comme atelier de fabrication de tapis puis comme salle de sport. En dépit de ces différents usages et de son ancien état très dégradé, la synagogue a conservé son aspect original.

Depuis le milieu des années 90, la Fondation du patrimoine culturel judéo-marocain, dirigé par feu Simone Levy, a réussi à mobiliser plusieurs partenaires et donateurs pour lancer les travaux de restauration de ce lieu de prières juif, considéré comme la doyenne des synagogues de Fès.


Voici le texte du message royal:

"Louange à Dieu Prière et salut sur le Prophète, Sa famille et Ses compagnons Excellences, Messieurs les Ministres, les Ambassadeurs et les Représentants des pays amis, Eminences, les Rabbins et les représentants de la communauté juive marocaine, Mesdames, Messieurs C'est avec plaisir que Nous souhaitons la bienvenue à tous les éminents participants à cette grande cérémonie organisée à l'occasion de l'ouverture, après sa restauration, de la Synagogue "Slat Alfassiyine". Cette inauguration se tient sous Notre Haut Patronage eu égard à l'intérêt particulier que Nous accordons au patrimoine culturel et spirituel de la communauté juive marocaine, qui est pétrie d'histoire et que nos vénérables ancêtres ont toujours tenue en haute estime.

Nous voulons à cette occasion saluer cette louable initiative dont le mérite revient à la Fondation du patrimoine culturel judéo-marocain. Nous tenons également à rendre hommage au gouvernement de la République Fédérale d'Allemagne et aux éminentes personnalités et institutions, pour les efforts concertés qui ont été déployés en faveur de la préservation et de la rénovation de ce monument historique, dont la construction remonte au 17e siècle. Ceci est le témoignage éloquent de la richesse et de la diversité des composantes spirituelles du Royaume du Maroc et de son patrimoine authentique. Ce patrimoine s'apparente à un véritable creuset dans lequel a fusionné la spécificité judéo-marocaine dont l'histoire plonge ses racines au Maroc, à travers ses us et coutumes et ses caractéristiques propres, depuis plus de trois mille ans.

C'est précisément cette particularité hébraïque qui constitue aujourd'hui, ainsi que l'a consacré la nouvelle Constitution du Royaume, l'un des affluents séculaires de l'identité nationale, et c'est pourquoi Nous appelons à la restauration de tous les temples juifs dans les différentes villes du Royaume, de sorte qu'ils ne soient plus seulement des lieux de culte, mais également un espace de dialogue culturel et de renouveau des valeurs fondatrices de la civilisation marocaine.

Mesdames, Messieurs,

Les traditions séculaires de la civilisation marocaine puisent leur essence dans le fait que les Marocains sont profondément imprégnés des valeurs de coexistence, de tolérance et de concorde entre les différentes composantes de la nation, sous l'impulsion et la direction éclairée du glorieux Trô ne Alaouite, dont Dieu Nous a confié la charge suprême.

En Notre qualité de Commandeur des croyants, attaché à la protection de la foi et de la religion et investi de la responsabilité de veiller au libre exercice des cultes pour toutes les religions célestes, y compris le judaïsme, -dont les adeptes loyaux sont considérés comme faisant partie des citoyens que Nous entourons de Notre constante et bienveillante sollicitude-, Nous affirmons que vous trouverez en Notre Majesté le protecteur fidèle ayant à cÂœur de faire prévaloir ces nobles idéaux.

En vous renouvelant l'assurance de toute Notre sollicitude, Nous implorons le Très-Haut de couronner de succès les efforts que vous déployez au service de l'intérêt général. Wassalamou alaikoum warahmatoullahi wabarakatouh".



Mercredi 13 Février 2013 - 15:01





Nouveau commentaire :
Twitter