Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Maroc: un numéro vert contre la corruption (08.00.00.47.47)


Vendredi 19 Juin 2015 modifié le Vendredi 19 Juin 2015 - 21:15




Le ministère marocain de la Justice a lancé à Rabat un numéro vert pour dénoncer la corruption. Ce numéro vert "constitue l'outil efficace permettant aux citoyennes et aux citoyens de contribuer à la lutte contre la corruption dans un cadre participatif", a indiqué jeudi le ministre de la Justice, Mustafa Ramid,

Ce projet vise la mise en place d'une ligne pour permettre aux citoyens de disposer d'un mécanisme rapide et efficace pour dénoncer la corruption et encourager les citoyens à témoigner sur des actes de corruption à travers la simplification des procédures pour protéger les dénonciateurs et leurs familles.

Le numéro vert dédié aux dénonciateurs des actes de corruption est le suivant: 08.00.00.47.47.

Une fois contacté ce numéro, la communication téléphonique est aussitôt transférée aux magistrats chargés de ce genre de dossier. Ces derniers procèdent à l'enregistrement de toutes les informations relatives à l'acte de corruption (lieu, heure, le montant de la corruption....) avant qu'ils ne contactent le représentant du parquet compétent pour prendre les mesures judiciaires qui s'imposent.

De même, un fichier informatique réservé aux dénonciations est mis en place ainsi qu'un formulaire des données relatives à l'acte de corruption sera également rempli. Pour mieux sensibiliser les citoyens à l'importance de cette opération destinée à combattre la corruption, un spot publicitaire sera diffusé sur les ondes de la radio nationale et sur les chaînes de télévision nationales.

Aussi, des flyers seront distribués dans les tribunaux pour informer sur le numéro vert mis en place et expliquer les objectifs de cette opération et comment y procéder.

Lors de son intervention, le ministre de la Justice, Mustapha Ramid a souligné que son département doit, conformément à la loi, protéger le dénonciateur des actes de corruption selon des critères bien définis, ajoutant que le dénonciateur qui sera protégé est celui qui informe les autorités publiques et non une autre partie.

Le ministre a relevé que ce numéro vert constitue l'outil efficace permettant aux citoyennes et aux citoyens de contribuer à la lutte contre la corruption dans un cadre participatif, soulignant l'importance de l'adhésion générale de tous dans la lutte contre ce phénomène.

Concernant les applications sur smartphones, relatives aux services judiciaires électroniques, le ministre a fait savoir qu'elles visent à faciliter l'accès des citoyens aux différentes données, ajoutant que cette nouvelle application informatique offre en temps réel de nombreuses techniques et possibilités actualisées 24/24 tout au long de la semaine.

Selon M. Ramid, les services fournis par cette application permettent d'assurer le suivi des dossiers, d'être informé sur la situation des demandes relatives au casier judiciaire, registres de commerce, annonces judiciaires ainsi que sur la carte judiciaire.

Le ministre a de même indiqué que le département de la Justice a entamé des discussions avec la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la gendarmerie royale pour l'échange électronique des procès- verbaux entre la police judiciaire et le parquet général.

Et de poursuivre que le ministère œuvre également à la mise en place d'un programme d'échange électronique entre les avocats et les tribunaux, en ce sens que les robes noires pourront désormais déposer leurs requêtes par voie électronique auprès des tribunaux, précisant que ce programme concerne aussi les notaires, les adouls et les greffiers de justice.

S'agissant de la nouvelle version du site web, une fiche technique distribuée à cette occasion, précise que ce nouveau portail permet notamment de faciliter l'accès aux nouveautés du département tels les archives et les rubriques, de réunir les textes, études et différentes publications du ministère ainsi que d'autres nouveaux services (ventes, enchères...).

Le portail offre de même, de manière renouvelée, des données et informations relatives aux statistiques, tout en développant la technique de présentation de l'image et du son, en haute définition, au service des médias. Il s'agit également de la facilitation du passage d'une langue à une autre sur les mêmes pages.
Vendredi 19 Juin 2015 - 18:09





Nouveau commentaire :
Twitter