Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Maroc : le tourisme en hausse malgré l'appel de Paris à la "vigilance renforcée"


Vendredi 14 Novembre 2014 modifié le Samedi 15 Novembre 2014 - 13:08

Le Maroc a attiré huit millions de touristes en neuf mois malgré une baisse des réservations depuis l'appel de la France à une "vigilance renforcée", selon des statistiques officielles reprises par la presse vendredi.




Le tourisme "affiche une santé de fer", a estimé le quotidien Aujourd'hui le Maroc, citant les chiffres de l'Observatoire du tourisme qui font état d'une hausse de près de 5% des arrivées touristiques entre janvier et septembre 2014.

Les principaux marchés touristiques, dans un pays où le secteur du tourisme représente 10% du PIB, ont connu une hausse : Allemagne (+9%), Royaume-Uni (+7%), France (+2%) et Italie (+2%).

La tendance à la hausse concerne la plupart des villes marocaines et "va se poursuivre au moins jusqu'à la fin de l'année", a affirmé à l'AFP, sous couvert d'anonymat, une source au ministère du tourisme.

Ces bons résultats sont contrastés par une baisse de 2% des nuitées dans les hôtels classés, notamment ceux de destinations saisonnières comme la station balnéaire Saïdia (-10%), dans la région orientale.

Les statistiques ne renseignent pas sur l'évolution au-delà de septembre 2014, mois durant lequel le tourisme a enregistré une baisse qui avoisine 15%, selon plusieurs responsables du secteur.

La France a publié en septembre une liste de pays dans lesquels elle appelle ses ressortissants à une "vigilance renforcée", dans la foulée de menaces du groupe État islamique (EI) et de l'assassinat d'Hervé Gourdel en Algérie. Le Maroc figure sur cette liste.

A Marrakech (sud), une des principales destinations touristiques du royaume, "la baisse a surtout été ressentie entre fin septembre et début octobre", a expliqué à l'AFP le responsable communication du Centre régional de tourisme (CRT), Abdellatif Abouricha.

La vapeur semble, depuis, se renverser grâce à un "grand travail de communication" entrepris par le Maroc depuis la publication de cette liste, poursuit-il.

Le taux d'occupation des hôtels de Marrakech était de 54% en octobre, "largement au-dessus des objectifs", a assuré M. Abouricha.

"Malgré l'appel à la vigilance des autorités françaises nous n'avons pas noté un repli notoire", a tenté de rassurer une source au ministère, qui n'avance pas pour autant des statistiques ultérieures au mois de septembre, "toujours en cours de finalisation".
Vendredi 14 Novembre 2014 - 19:24

AFP




Nouveau commentaire :
Twitter