Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Maroc : le président tunisien Marzouki reçu par le roi Mohammed VI


Mercredi 8 Février 2012 modifié le Jeudi 9 Février 2012 - 07:49




le président tunisien Marzouki reçu par le roi Mohammed VI, le 8 février 2012
le président tunisien Marzouki reçu par le roi Mohammed VI, le 8 février 2012
Le président de la République tunisienne, M. Mohamed Moncef Marzouki, est arrivé, mercredi en début d'après-midi au Maroc, pour une visite de fraternité et de travail dans le Royaume.

Après avoir été accueilli à sa descente d'avion par le roi Mohammed VI, le président Marzouki et son hôte se sont dirigés vers le palais royal pour un déjeuner, qui sera suivi d'entretiens avec les responsables marocains.

M. Marzouki a placé très haut la barre de cette tournée, en déclarant qu'il souhaitait que cette année, succèdant au printemps arabe, soit celle de "l'Union maghrébine". "Nous allons oeuvrer cette année à rétablir la cohésion avec nos frères algériens, marocains, libyens et mauritaniens, dans le but de ressusciter le grand rêve de l'Union maghrébine, gelée depuis des années", a-t-il dit dans une interview à l'agence d'information marocaine MAP.

Tunis a déjà fait part de son souhait d'accueillir un sommet des cinq pays qui composent l'UMA (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Mauritanie), une organisation qui a vu le jour en 1989, mais est restée lettre morte.

Evoquant sa vision d'une Union maghrébine, l'ancien militant des droits de l'homme a dit vouloir que les Maghrébins puissent jouir des "cinq libertés": "les libertés de circulation, de résidence, de travail, d'investissement et de propriété et, enfin, du droit de participation aux élections municipales" dans ce nouvel espace.

Le roi du Maroc avait également souhaité il y a quelques mois la création d'un "nouvel ordre maghrébin qui tienne compte des changements intervenus en Libye et en Tunisie".

D'ores et déjà, Rabat et Alger ont entamé un rapprochement et les rencontres se multiplient entre les pays de la région.

Après l'étape officielle, M. Marzouki se rendra jeudi à Marrakech pour se recueillir sur la tombe de son père, ancien opposant comme lui, qui a vécu en exil au Maroc. M. Marzouki doit ensuite se rendre en Mauritanie, puis en Algérie.

Mercredi 8 Février 2012 - 14:38

Atlasinfo (avec AFP)




Nouveau commentaire :
Twitter