Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Maroc: la croissance économique pourrait atteindre 4,8 pc en 2013


Mardi 17 Septembre 2013 modifié le Mardi 17 Septembre 2013 - 23:27

La croissance économique pourrait atteindre 4,8 pc au titre de l'exercice 2013, contre une prévision de 4,5 pc au début de l'exercice, a indiqué mardi à Rabat, le ministre chargé du Budget, Idriss Azami Al-Idrissi.




Maroc: la croissance économique pourrait atteindre 4,8 pc en 2013
Cette révision haussière de la croissance est expliquée par une reprise économique de la zone Euro, tombée en récession depuis 6 trimestres successifs, ainsi que par les performances enregistrées par le secteur agricole, au cours du deuxième semestre de 2013, ce qui a influencé positivement les différentes activités économiques, a expliqué M. Azami Al-Idrissi, lors d'un exposé présenté devant la commission des finances et du développement économique à la chambre des représentants.

Il a, en outre, fait état d'une amélioration continue des performances enregistrées par les autres secteurs d'activité, en particulier les nouveaux métiers du Maroc, et d'une légère reprise de l'indice de la production industrielle, qui a augmenté de 0,2 pc au deuxième trimestre de 2013, après avoir accusé une baisse de 0,7 pc au premier trimestre.

M. Azami Al-Idrissi a également mis en avant la contribution positive du volume des échanges extérieurs dans la croissance économique en 2013.

Sur le front de l'emploi, le ministre a relevé, qu'en variation annuelle, le premier et le deuxième trimestre ont connu respectivement la création de 126.000 et 165.000 d'emplois rémunérés, tandis que 27.000 et 21.000 postes d'emploi non rémunérés ont été perdus durant les mêmes périodes.

M. Azami Al-Idrissi a précisé, qu'à fin août, le déficit commercial a reculé de 4,2 milliards de dirhams (MMDH), soit une baisse de 3,1 pc par rapport à la même période en glissement annuel.

Il a également souligné que, mis a part le phosphate et ses dérivés, les exportations ont enregistré une hausse de près de 4,7 pc, grâce notamment au performances enregistrées par l'industrie automobile et alimentaire.

Le ministre a également souligné qu'en dépit d'une conjoncture économique difficile, le Maroc a maintenu son attractivité pour les investissements étrangers dont les recettes directes ont progressé de 22 pc à fin août 2013, pour atteindre un niveau record dépassant 26,6 MMDH.

Mardi 17 Septembre 2013 - 17:21





Nouveau commentaire :
Twitter