Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Maroc: Il viole et tue sa nièce de 28 mois


Lundi 20 Avril 2015 modifié le Lundi 20 Avril 2015 - 22:29

Nous sommes à la chambre criminelle près la Cour d’appel d’El Jadida (Maroc). Accusé d’attentat à la pudeur sur sa nièce, âgée d’à peine vingt-huit mois, doublé d’homicide volontaire, Brahim, âgé de vingt-huit ans, qui se tient, ce mardi 14 avril 2015, dans le box des accusés avoue ses crimes.




Maroc: Il viole et tue sa nièce de 28 mois
C’était le samedi 11 octobre 2014, quand Saïda qui demeure à Azemmour a pris l’autocar, en compagnie de ses deux fillettes, Chaymae et Aya, âgées respectivement de douze ans et de vingt-huit mois, pour rendre visite à sa mère demeurant à Bir Jdid. Bien accueillie, elle a été sollicitée par son frère qui lui a donné une somme de vingt dirhams pour aller au bain maure en compagnie de ses deux filles. Retournant à la maison, Saïda et ses deux filles ont passé de bons moments avec leur famille puis plongé dans un profond sommeil.

Le lendemain, dimanche 12 octobre 2014, vers 6h du matin, quand Saïda s’est réveillée, Aya n’était plus à ses côtés. Hors d’elle, elle a quitté son lit pour la rechercher dans les quatre coins de la maison. Elle n’était pas sur le même lit avec ni sa fille, ni avec sa mère. Et elle l’a découverte entre les bras de son frère, Brahim, qui plongeait dans un profond sommeil.

Cependant, elle n’entendait plus sa respiration. Aussitôt, elle a essayé de la réveiller. Mais en vain. Perdant la tête, elle a poussé un cri strident. Sa mère, sa sœur et sa fille de 12 ans ont accouru et elles l’ont accompagnée à l’hôpital parce qu’elles croyaient que Aya avait seulement perdu connaissance. Malheureusement, le médecin va vite leur annoncer la terrible nouvelle : Aya a rendu l’âme après avoir été violée. La famille a vite pointé du doigt Brahim.

Alertés, les policiers de la ville se sont dépêchés sur la scène du crime. Mais, Brahim n’y était plus, il semble qu’il a pris la fuite. Ce n’était que quelques heures plus tard qu’il a été arrêté à Had Soualem. Et il est vite passé aux aveux. Il a avoué qu’il s’est faufilé, vers 4 h du matin du dimanche 12 octobre, dans la chambre où dormaient sa sœur et ses deux nièces, pour saisir la benjamine et l’emmener à son lit.

Il a commencé à lui faire des attouchements. Quand elle a commencé à pleurer, il a mis sa main sur sa bouche et l’a violée sans pitié. Après quoi, il s’est endormi comme si de rien n’était.

Verdict : La peine capitale

Lundi 20 Avril 2015 - 10:28

Source ALM




Nouveau commentaire :
Twitter