Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Lutte contre le terrorisme : le Maroc met en oeuvre une 'politique efficace' (De Kerchove)


Jeudi 18 Décembre 2014 modifié le Jeudi 18 Décembre 2014 - 13:44

Le Maroc met en oeuvre une 'politique efficace'' en matière de lutte contre le terrorisme, a affirmé le coordinateur de l'UE pour la lutte contre le terrorisme Gilles De Kerchove.




L'approche du Maroc ne repose pas uniquement sur la dimension sécuritaire mais s'appuie également sur le volet de la prévention à travers les réformes socio-économiques et l'encadrement religieux, a indiqué M. De Kerchove dans un entretien à la MAP.

'Je songe au programme de formation des imams et à la stratégie globale que le Maroc met en œuvre. Aussi, aux réformes du secteur de la justice et à d'autres réformes induites par la nouvelle Constitution, qui met l'accent sur les droits de l'Homme'', a expliqué le coordinateur de l'UE pour la lutte contre le terrorisme.

M. De Kerchove a relevé à cet égard que la prévention de la radicalisation est aussi un domaine où le Maroc a développé une 'expérience intéressante'', notant que le Royaume fournit dans ce sens conseils et formation à d'autres pays africains de la région sahélo-saharienne.

De manière générale, 'le Maroc joue un rôle très important en matière de lutte contre le terrorisme. Ses services compétents ont une excellente connaissance de la région, y compris du Sahel'', a-t-il assuré.

Le Maroc a également joué 'un rôle actif'' pendant sa présidence du Comité contre le terrorisme (CTC) du Conseil de sécurité des Nations Unies, a-t-il rappelé.

Aujourd'hui, a poursuivi M. De Kerchove, le Maroc co-préside avec les Pays Bas un nouveau groupe au sein du Forum global pour la lutte contre le terrorisme sur les combattants étrangers, dans le cadre duquel le mémorandum de La Haye-Marrakech sur les bonnes pratiques pour répondre plus efficacement à ce phénomène a été adopté.

M. De Kerchove a souligné en outre que l'UE souhaite renforcer sa coopération avec le Maroc en matière de lutte contre le terrorisme eu égard aux défis et aux menaces qui pèsent sur les pays des deux rives de la Méditerranée.

''Le Maroc et l'UE vont renforcer leur coopération dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et sont en train de négocier un mémorandum dans ce sens'', a-t-il dit.

'Nous espérons renforcer encore davantage notre relation bilatérale avec la mise en œuvre de ce mémorandum qui est en cours de négociation'', a-t-il encore souligné.

Insistant sur le fait que le terrorisme constitue une menace commune pour les pays des deux rives de la Méditerranée, M. De Kerchove a mis l'accent sur l'importance pour le Maroc et les Etats membres de l'UE de coopérer et d'échanger des informations dans ce domaine, notamment en ce qui concerne les combattants terroristes étrangers dont beaucoup ont une double nationalité.

Le Maroc participe activement aux réunions sur les combattants étrangers en Syrie et en Irak et partage son expérience et son analyse de la menace, a-t-il relevé, rappelant que la réunion qui s'est tenue en septembre au Maroc sur ce phénomène qui a pris une ampleur inquiétante était bien réussie.

S'agissant de l'état actuel de la coopération Maroc-UE dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, M. De Kerchove a fait savoir qu'outre le soutien pour la mise en place par le Royaume d'une cellule de renseignement financier, le Maroc participe aux programmes Euromed Police et Euromed Justice ainsi qu'à un projet de l'UE mis en œuvre par l'Office des Nations-Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) et la Direction exécutive du Comité contre le terrorisme des Nation-Unies (DECT) sur le renforcement de la réponse judiciaire pénale à la lutte contre le terrorisme au Maghreb.

Le Maroc sera aussi invité à participer à des projets de l'UE réunissant des parlementaires et des juges des deux rives de la Méditerranée pour partager les bonnes pratiques en matière de lutte contre le terrorisme, a-t-il fait savoir.

'Il y a des réunions régulières de responsables politiques et d'experts des deux parties et je me rends régulièrement au Maroc où j'ai toujours eu des échanges fructueux et intéressants avec les responsables Marocains'', a conclu le coordinateur de l'UE pour la lutte contre le terrorisme.
Jeudi 18 Décembre 2014 - 13:32

Source MAP




Nouveau commentaire :
Twitter