Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Lutte anti-terrorisme : le Maroc a mis en place une "approche proactive efficace" (Benkirane)


Jeudi 25 Septembre 2014 modifié le Jeudi 25 Septembre 2014 - 22:25

L'approche proactive de lutte anti-terroriste mise en place par le Maroc a montré toute son efficacité dans la lutte contre ce fléau, comme en témoigne le démantèlement de plusieurs cellules d'embrigadement et d'acheminement des combattants vers les zones de conflit, a affirmé, mercredi au siège des Nations Unies à New York, le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane.




Cette "approche proactive, couplée à la vigilance des services de sécurité et à la mobilisation du peuple marocain derrière le Roi Mohammed VI a permis de démanteler plusieurs cellules" et épargner au pays de potentiels actes terroristes, a souligné M. Benkirane à la presse en marge d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU consacrée aux "menaces contre la paix et la sécurité internationales résultant d'actes de terrorisme".

M. Benkirane s'est félicité du fait que cette approche a eu pour effet de faire régner dans le Royaume une atmosphère de quiétude et de paix, ajoutant que le Maroc, de par son expertise en la matière, contribue de manière efficace dans le cadre de la coopération internationale pour combattre ce fléau "aveugle".

Evoquant les mesures entreprises par le Maroc, il a rappelé l'adoption, la semaine dernière, d'un projet de loi sur la lutte contre le jihadisme à l'étranger, permettant entre autres de poursuivre en justice toute personne cherchant à se rendre dans les zones de conflit. Le chef du gouvernement a relevé néanmoins que l'approche sécuritaire, bien que nécessaire, ne suffit pas à elle seule à contrer ce fléau et mis l'accent sur l'unanimité qui est en train de se forger qu sein de la communauté internationale afin de 'faire face à ce phénomène et prévenir ses conséquences néfastes".

Le CS de l'ONU a adopté dans l'après-midi une résolution contraignante pour endiguer le flot des jihadistes étrangers en Syrie et Irak et contrer la menace qu'ils représentent pour leurs pays d'origine.

Ce texte adopté à l'unanimité impose aux Etats, sous peine de sanctions, d'empêcher leurs citoyens de s'enrôler dans des organisations extrémistes comme l'Etat islamique (EI)
Jeudi 25 Septembre 2014 - 08:42





Nouveau commentaire :
Twitter