Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Libye: nouveau raid aérien sur l'aéroport de Tripoli


Mardi 25 Novembre 2014 modifié le Mercredi 26 Novembre 2014 - 08:08

Un nouveau raid aérien a été mené mardi matin contre l'aéroport de Mitiga, le seul en service à Tripoli, quelques heures après une première attaque revendiquée par les forces loyales au général Haftar et au gouvernement reconnu par la communauté internationale, selon des témoins.




"Nous avons entendu le vrombissement d'un avion puis des explosions dans le périmètre de l'aéroport", a indiqué un témoin.

Selon une source à l'aéroport, le raid n'a pas causé de dégâts à l'infrastructure de l'aéroport, mais une maison à proximité a été gravement endommagée. Aucune victime n'a été signalée.

Contrôlée par les forces de Fajr Libya, la base militaire de Mitiga, dans l'est de la capitale, a été ouverte au trafic civil après que l'aéroport international a été gravement endommagé par les combats entre milices l'été dernier. Seules les compagnies libyennes y opèrent.

Tripoli est tombée en août aux mains de Fajr Libya, une coalition de milices de l'ouest du pays, qui en a chassé les milices rivales de Zentan et a installé un gouvernement parallèle dans la capitale.

Mardi, le chef de mission de l'ONU en Libye, Bernardino Leon, a appelé au téléphone le chef du gouvernement reconnu par la communauté internationale et basé à l'est du pays, Abdallah al-Theni, pour réclamer l'arrêt des frappes aériennes sur l'aéroport de Mitiga et l'appeler au dialogue avec ses rivaux, selon un communiqué du cabinet al-Theni.

Le chef du gouvernement a fait état d'une "attaque préventive" ayant visé les groupes de Fajr Libya qui équipaient, selon lui, des avions de combat pour détruire "l'infrastructure et les institutions de l'Etat", selon le communiqué.

M. al-Theni a ajouté qu'il était prêt au dialogue, mais à condition que ses rivaux reconnaissent la légitimité du parlement issu des élections de juin et de son gouvernement et se retirent de la capitale pour permettre le retour de son cabinet.

Des forces loyales au général Khalifa Haftar et au gouvernement al-Theni mènent actuellement des offensives à l'ouest de Tripoli ainsi qu'à Benghazi (est) pour tenter de reconquérir les deux plus grandes villes du pays.
Mardi 25 Novembre 2014 - 23:40

AFP




Nouveau commentaire :
Twitter