Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Libye: Bernardino Leon annonce la composition du gouvernement d'unité nationale conduit par Faiz Saraj


Vendredi 9 Octobre 2015 modifié le Vendredi 9 Octobre 2015 - 16:22

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU et chef de la Mission des Nations unies d'appui en Libye (Manul), Bernardino Leon, a annoncé, dans la nuit de jeudi à vendredi à Skhirat (banlieue de Rabat), la composition du gouvernement d'unité nationale, conduit par Faiz Saraj.




La liste du gouvernement libyen comprend les noms des six membres du conseil de la Présidence du gouvernement d'unité nationale libyen, conduit par M. Saraj, membre de la chambre des Représentants siégeant à Tripoli, à côté de 17 autres noms proposés pour pourvoir aux postes de ministres et deux candidats aux postes de président du conseil d'Etat et du Conseil de la sécurité nationale.

Lors d'une conférence de presse à l'issue d'une réunion à huis clos avec les membres de la commission du dialogue inter-libyen, en présence d'ambassadeurs de plusieurs pays arabes et étrangers accrédités en Libye et de représentants d'organisations internationales, l'émissaire onusien a indiqué qu'il a été convenu que le conseil de la Présidence du gouvernement soit composé de six membres au lieu de cinq comme proposé initialement.

Il s'agit, outre M. Faiz Saraj (Premier-ministre), de Ahmed Maatig, Fathi Mjabri et Moussa El Kouni, Vice-Premiers ministres représentant les régions de l'Ouest, de l'Est et du Sud, à côté de deux autres ministres à savoir Omar El Asouad de la région de Zenten et Mohamed Ammari, membre de la commission de dialogue représentant le Congrès National Général (CNG) de Tripoli.

M. Leon a également dévoilé les noms des autres ministres proposés en vue de former le gouvernement, en l'occurrence Fathi El Hanghari, Oussama Siala, Oussama Sayed, Tarek Youssef, Abdesslam Hassi, Chibani Bouhmoud, Mustafa Abou Chaghour, Achour Chouay, Brahim Naid, Abou Ajila Seif Nasr, Sallam Kanaan, Amal El Haj, Imam Benyounes, Khalil El Bakkouch, Mahmoud Benchaaban, Mourad Hmaima et Taher Sounni, alors qu'il a été proposé de confier la présidence du Conseil de sécurité national à Fahti Bechagha et celle du Conseil de l'Etat, lors de la phase transitoire, à Abderrahmane Souihli.

Le Représentant spécial du SG de l'ONU pour la Libye a relevé qu'il s'agit de simples propositions que le Conseil de la Présidence du gouvernement peut accepter ou rejeter, soulignant que le choix des noms des ministres proposés s'est effectué en respectant la représentativité des différentes régions et villes et le principe de la représentativité globale.

Notant que les membres du Conseil de la Présidence du gouvernement sont appelés à travailler en équipe et que leurs voix auront le même poids lors de l'opération de vote, M. Leon a exhorté tous les Libyens et leurs représentants au sein des différentes institutions et la société civile à soutenir le gouvernement d'unité nationale se disant confiant que ce gouvernement bénéficiera d'un large appui de la part de la communauté internationale.

Répondant à une question relative à la représentativité du CNG, M. Leon a fait savoir que le Parlement de Tripoli a choisi de ne pas proposer de candidats et s'est contenté d'apporter certaines modifications à l'accord final, alors que la position de la communauté internationale a été on ne peut plus claire: il est impossible d'introduire de nouvelles modifications, après tous les efforts déployés, les rounds de pourparlers tenus et les différentes rectifications apportées à l'accord politique, sinon le processus ne sera jamais achevé.

Il a précisé que MM. Ahmed Maatig et Mohamed Ammari sont candidats du CNG à la présidence du Conseil de la Présidence du gouvernement à titre individuel et non pas en tant que candidats représentants une institution.

"L'ensemble des participants au dialogue sont d'accord sur le fait qu'il est important de laisser la porte ouverte devant le CNG, que nous encourageons d'ailleurs à faire partie de la solution à travers la recherche de voies de coopération", a-t-il dit, ajoutant que "nous sommes conscients que des préoccupations légitimes inquiètent les deux parties, mais il est temps d'en finir avec et c'est la meilleure proposition possible (...).

Par ailleurs, l'émissaire onusien a affirmé qu'il est prévu que l'accord final sera adopté lors de la prochaine étape, ajoutant que seule l'annexe 1 relative aux noms des membres du gouvernement d'unité nationale faisait l'objet de négociations après que les discussions sur les autres annexes de l'accord ont été achevées la semaine écoulée.

Le Maroc abrite depuis mars dernier le Dialogue Inter-libyen qui se déroule sous l'égide des Nations Unies.

Ce dialogue réunit des représentants de la Chambre des Représentants siégeant à Tobrouk, du Congrès Général National basé à Tripoli, les "indépendants" composés de personnalités civiles, d'intellectuels, des juristes et des hommes d'affaires en plus de représentants d'associations féminines.

Les pourparlers de Skhirat représentent la matrice principale du processus de paix en Libye. Ils dressent non seulement les contours du processus de règlement de la crise libyenne au niveau politique mais également militaire.

La ville de Skhirat a abrité, en juillet dernier, le paraphe d'un accord entre les différentes parties présentes, y compris les chefs des partis politiques qui ont pris part au 6è round des pourparlers politiques inter-libyens sous les auspices de l'ONU, mais en l'absence des représentants du Congrès général national (CGN).

Depuis la chute du régime Kadhafi, la Libye est plongée dans une crise politique et sécuritaire sans précédent sur fond de lutte pour le pouvoir entre le gouvernement provisoire et la Chambre des représentants (parlement de Tobrouk) reconnus par la communauté internationale d'une part, et le CNG - dont le mandat s'est achevé- et le gouvernement de salut national basés à Tripoli, d'autre part.
Vendredi 9 Octobre 2015 - 12:15

Atlasinfo avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter