Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Les opportunités d'investissements au Maroc présentées à la bourse de Londres


Mardi 25 Avril 2017 modifié le Mardi 25 Avril 2017 - 23:36

Les opportunités d'affaires offertes au Maroc et les perspectives de la coopération maroco-britannique sont au centre des travaux de la 2ème édition du "Morocco Capital Markets Days" qui se tient les 24 et 25 avril au London Stock Exchange.




Les opportunités d'investissements au Maroc présentées à la bourse de Londres
Initié en partenariat avec la bourse de Casablanca, cet événement est l'occasion de promouvoir la place financière marocaine à l’international et de présenter l’environnement économique et financier marocain ainsi que les potentialités du marché marocain des capitaux.

Intervenant à cette occasion, le ministre britannique chargé du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord Tobias Ellwood a souligné les énormes opportunités d’affaires offertes dans les deux pays partenaires et amis de longue date.

Le responsable britannique a également mis en avant les atouts de l’économie marocaine, sa position géostratégique exceptionnelle, la forte présence du secteur privé marocain en Afrique et la stabilité politique et économique du Royaume qui s’érige désormais comme porte d’entrée pour le marché africain.

La secrétaire d'Etat chargée du tourisme Lamia Boutaleb a, pour sa part, mis l'accent sur l'importance de la "Morocco Capital Markets Days" qui se veut une plateforme d'un échange fructueux entre les dirigeants d'entreprise et les investisseurs des deux pays.

"Le Maroc est devenu une destination attractive" pour les investisseurs et les touristes étrangers grâce à ses atouts compétitifs, a-t-elle dit, affirmant que le secteur touristique occupe une place importante dans l’économie marocaine et contribue au développement socioéconomique du pays.

Et d'ajouter que ce secteur attire des investissements considérables, génère des revenus substantiels et constitue une source indispensable de devises. Il est aussi 2ème contributeur au PIB national et deuxième créateur d’emplois.

M. Aziz Mekouar, ambassadeur pour la négociation multilatérale de la COP22, s'est dit honoré de participer à cette rencontre tenue au coeur du marché financier britannique, ce qui témoigne de la place de choix qu'occupe le Maroc sur la scène internationale.

La COP22 de Marrakech a été l'occasion de mobiliser les marchés de capitaux en faveur de la lutte contre le changement climatique, a-t-il dit, indiquant que le marché des Green Bonds permet le soutien des pays en développement et le financement de la transition vers des économies bas-carbone et résilientes.

Prenant la parole à son tour, L’ambassadeur du Maroc au Royaume-Uni Abdesselam Aboudrar s’est félicité de l’essor que connaît la coopération maroco-britannique, invitant les hommes affaires britanniques à saisir les opportunités d'investissement offertes par l’économie marocaine qui affiche une croissance parmi les rapides en Afrique.

Le Maroc jouit d'une solide stabilité politique, d'un climat favorable à l'investissement, d'infrastructures modernes et de la confiance des investisseurs, a dit la diplomate, exprimant le souhait de voir cette rencontre devenir un rendez-vous annuel en vue de renforcer davantage la coopération maroco-britannique et d’asseoir un partenariat bilatéral "gagnant-gagnant".

Pour le directeur général de la Bourse de Casablanca, M. Karim Hajji, l'organisation de cet événement permet de présenter aux investisseurs britanniques les projets de partenariat dans les secteurs stratégiques comme l'automobile, l'aéronautique, le tourisme et l'agriculture, sans oublier l'investissement à la bourse casablancaise.

Cette année, les "Morocco Capital Markets Days" connaissent la participation d'une trentaine d'investisseurs de renom avec plus de 160 rencontres B-to-B, a-t-il précisé, se félicitant de l'intérêt croissant que suscite le Royaume pour les hommes d'affaires britanniques.

D’après Jamal Belhrach de la CGEM, la tenue de cette rencontre dans la capitale britannique est une occasion pour mettre en relief les avancées réalisées au Maroc en matière de promotion d’investissement et montrer la place qu'occupe le Royaume en tant que hub incontournable pour les investissements en Afrique.

M. Amine Marrat, économiste en Chef d’Attijariwafa Bank, a, de son côté, mis en relief les performances réalisées par l’économie marocaine, le redressement des finances publics, les perspectives de croissance prometteuse et les opportunités d'investissement qu'offre le Maroc.

La situation économique et financière actuelle du Maroc favorise des investissements ciblés dans des secteurs productifs et permet de renforcer la stratégie d’accélération industrielle, a-t-il souligné.

Quant à M. Hicham Boudraa, directeur général par intérim de l’agence marocaine de développement des investissements (AMDI), il a présenté un exposé sur les atouts compétitifs du Royaume qui offre aux investisseurs en quête de croissance une plateforme compétitive à l’export, l'accès à un marché de plus d'un milliard de consommateurs, des infrastructures aux standards internationaux, un capital humain qualifié, des stratégies sectorielles ambitieuses et un environnement des affaires favorable.

Actuellement plus de 200 entreprises marocaines exportent leurs produits vers la Grande-Bretagne et près d'une centaine de compagnies britanniques sont déjà présentes au Maroc (GlaxoSmithKline, Shell, British Airways, Unilever, etc.)

Le Royaume-Uni exporte vers le Maroc des produits pétroliers, lubrifiants, voitures de tourisme, moteurs électriques, médicaments, machines, produits chimiques, matières plastiques, tissus de laine & fibres synthétiques, tabacs, désinfectants, parfumerie, appareils récepteurs de Radio/TV.

Les importations britanniques sont composées essentiellement de vêtements, fils & câbles pour électricité, engrais naturels & chimiques, articles de bonneteries, agrumes et poissons.

Atlasinfo (avec MAP)
Mardi 25 Avril 2017 - 16:35





Nouveau commentaire :
Twitter