Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Les ministres français et allemand des Affaires étrangères prochainement au Mali et Niger


Vendredi 29 Avril 2016 modifié le Vendredi 29 Avril 2016 - 15:36

Les ministres français et allemand des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault et Frank-Walter Steinmeier, se rendront de dimanche à mardi au Mali et au Niger pour y rencontrer les autorités maliennes et nigériennes, ainsi que des éléments de la force française Barkhane, ont annoncé vendredi leurs ministères.




L'objectif de cette visite est de dire "que l'Europe, l'Allemagne et la France ont un intérêt à une stabilisation de la région et de la situation politique, toujours instable au Mali", a expliqué à Berlin le ministère allemand des Affaires étrangères.

Un premier entretien est prévu dimanche soir à Bamako, avec le président malien, Ibrahim Boubacar Keita, et le chef de la diplomatie malienne Abdoulaye Diop. Il s'agit aussi "de soutenir le processus de réconciliation", a-t-on précisé de même source.

Lundi, MM. Ayrault et Steinmeier s'envoleront pour la ville de Gao, dans le nord-est du Mali, où ils rencontreront notamment des soldats français et allemands membres de la force française Barkhane et des casques bleus de la Minusma. Ils s'entretiendront avec des soldats français, allemands et néerlandais, a-t-on précisé à Berlin.

Les deux ministres "porteront un message de soutien au processus de paix dans le pays et aux efforts des missions des Nations unies (Minusma) et de l'Union européenne", a indiqué le ministère français des Affaires étrangères.

Mardi, les chefs des diplomaties française et allemande se rendront à Niamey où ils s'entretiendront avec le chef de l'Etat, Mahamadou Issoufou et leur homologue nigérien Ibrahim Yacouba. Ils visiteront, lors d'une brève excursion sur le fleuve Niger, une station de pompage puis s'entretiendront avec des migrants venus d'Algérie et de Libye.

"Ce déplacement illustre le fort engagement de la France, de l'Allemagne et, au-delà, de l'Union européenne au Sahel", a précisé le Quai d'Orsay. "Les ministres présenteront les réponses que nos deux pays apportent conjointement aux défis de la région, tant en matière de sécurité que de développement".

"Le Niger est un des axes centraux de la migration de l'Afrique vers l'Europe et la stabilité du Niger est aussi menacée par le terrorisme, la criminalité organisée et la migration", a indiqué de son côté le ministère allemand des Affaires étrangères.
Vendredi 29 Avril 2016 - 15:36

AFP




Nouveau commentaire :
Twitter