Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Les imams Algériens indésirables en France (Wikileaks)


Samedi 11 Décembre 2010 modifié le Samedi 11 Décembre 2010 - 20:42




Les imams Algériens indésirables en France (Wikileaks)
Selon un câble diplomatique datant de 2006 et provenant de l'ambassade américaine à Paris, la France a expulsé de nombreux imams Algériens accusés de "prêcher" un "discours religieux" dangereux et "radical".

"Les autorités françaises demeurent extrêmement préoccupées par la menace du terrorisme sur le sol français et prennent activement des mesures pour combattre les futures menaces actuelle. Les islamistes radicaux sont toujours la principale menace pour les intérêts français", rapporte ainsi un câble diplomatique émis le 29-11-2006 par l'ambassade américaine de Paris et révélé par Wikileaks.

Ce mémo, classé secret, reprend les analyses et les propos de Christophe Chaboud, commissaire divisionnaire et chef de l’Unité de coordination de la lutte antiterroriste (Uclat). Et ce responsable n'a pas hésité à confier aux observateurs de l'ambassade américaine que l'islamisme radical se diffuse en France grâce aux imams étrangers qui prêchent dans les mosquées de l'Hexagone les idées fondamentales de ce courant.

Mais ces imams ont vite été mis sous surveillance et beaucoup d'entre eux ont été expulsés, indique ce mémo qui met l'accent sur la réussite des services de renseignement français à contrecarrer toute menace terroriste. Cette réussite s'expliquerait, selon les observateurs américains, par les expulsions d'un grand nombre de ces imams radicaux qui sont, pour la majorité d'entre eux, des Algériens.

"Christophe Chaboud s'est vanté de l'expulsion de 54 imams de France depuis 2001. Les imams qui ont été expulsés de France sont accusés de prêcher les idées de l'islamisme radicale. Chaboud a noté que la majorité des imams expulsés sont algériens. Une poignée d'entre eux vient de Turquie, Maroc, Tunisie et un ou deux pays du Golfe", note ce mémo. Par ailleurs, 12 autres imams étaient également en attente d'expulsion, indique encore le câble qui ne précise nullement leur nationalité.

A travers cette politique d'expulsion, Chaboud croit savoir que la France "était très en avance sur les autres Etats de l'UE, en particulier le Royaume-Uni". "En prenant les mesures nécessaires contre les ressortissants étrangers qui préconise des idéologies radicales", la France se prémunit contre le terrorisme, a relevé Christophe Chaboud.

Samedi 11 Décembre 2010 - 14:49

(Source El watan)





1.Posté par Salam le 12/12/2010 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'en est-il en 2010? La France ne dout pas autoriser des imams radicaux à venir officier dans les mosquées de France. même les musulmans de France n'en veulent pas?

Nouveau commentaire :
Twitter