Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Les huiles d'olive marocaines au Concours suisse des produits du terroir


Dimanche 29 Septembre 2013 modifié le Dimanche 29 Septembre 2013 - 07:35

Une variété d'huiles d'olive marocaines est exposée au Concours suisse des produits du terroir, dont la 5e édition organisée ce week-end à Delémont (nord-ouest) réserve toute une compétition aux "Huiles du monde".




Les huiles d'olive marocaines au Concours suisse des produits du terroir
Une variété d'huiles d'olive marocaines est exposée au Concours suisse des produits du terroir, dont la 5e édition organisée ce week-end à Delémont (nord-ouest) réserve toute une compétition aux "Huiles du monde".

Ce sont nef huiles d'olive représentatives des régions du Royaume qui sont proposées pour dégustation, à l'occasion de cette manifestation vitrine des traditions culinaires de la Confédération helvétique, mais aussi du monde francophone.

Une délégation du ministère de l'Agriculture a fait le déplacement à Delémont (canton de Jura) afin d'assister à ce rendez-vous annuel et de suivre l'organisation des jurys de dégustation et le déroulement global du concours, indique-t-on auprès de ce département.

Il s'agit de mettre à profit l'expérience helvétique en la matière dans la perspective de maîtriser le concept du concours et d'initier une manifestation similaire pour la première fois au Maroc à partir de l'année prochaine, précise-t-on de même source.

La Suisse est l'un des partenaires du Maroc dans le Projet d'accès aux marchés pour les produits agroalimentaires et de terroir (PAMPAT), un programme dédié à la promotion du développement économique durable.

Le lancement du PAMPAT, la semaine dernière à Agadir, a été marqué par la signature d'une convention entre les partenaires du projet, en l'occurrence notamment l'ambassade suisse au Maroc, l'Agence de développement agricole (ADA), l'Agence pour le développement des zones oasiennes et de l'arganeraie (ANDZOA), l'ONUDI et la direction régionale d'agriculture.

Financé par le secrétariat d'Etat suisse à l'économie, à hauteur de 32.6 millions de DH pour une durée de quatre ans, ce programme s'aligne sur la stratégie de développement des produits de terroir du Plan Maroc Vert (PMV), mise en oeuvre par l'ADA, selon une approche globale de chaîne de valeur.

Le projet PAMPAT, qui s'inscrit dans le programme Suisse Afrique du Nord 2011-2016, vise à améliorer la performance, l'accès aux marchés et les conditions socioéconomiques des chaînes de valeur de l'arganier et du cactus-figue de barbarie d'Ait Bâamrane, dans la région Souss-Massa-Drâa.

Dimanche 29 Septembre 2013 - 05:34





Nouveau commentaire :
Twitter