Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Les bons réflexes pour faire face à la chaleur


Mardi 6 Juillet 2010 modifié le Mardi 6 Juillet 2010 - 12:20




Quand la température monte, il faut boire même sans soif
Quand la température monte, il faut boire même sans soif
Le thermomètre grimpe et ce n'est pas fini. La météo prévoit que le mercure va continuer à monter en cette fin de semaine. Et si, comme chaque année, le plan canicule est activé entre le 1er juin et le 31 août, il prend tout son intérêt actuellement pour éviter les deux risques majeurs, ceux de déshydratation et d'hyperthermie. Explications et petit rappel des recommandations du ministère de la Santé et des Sports et de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES).

Lorsqu'il fait chaud, c'est la transpiration qui permet le maintien de la température du corps à 37 °C. La transformation de l'eau de la sueur en vapeur d'eau s'accompagne d'un phénomène physique de rafraîchissement. Le volume et la durée de sudation varient en fonction de l'âge. Les nouveau-nés, les enfants et les adultes sont ceux qui risquent le plus de souffrir de déshydratation s'ils ne boivent pas assez pour compenser les pertes hydriques. Les personnes âgées, elles, sont plus exposées au risque d'hyperthermie ou "coup de chaleur", car, si elles ne transpirent plus assez, leur température corporelle peut augmenter et largement dépasser les 37 °C.

Petits ou grands, jeunes ou vieux doivent donc rester le moins possible exposés à la chaleur et boire abondamment (le surplus sera éliminé) de l'eau. Quant aux personnes âgées, il est impératif qu'elles puissent passer plusieurs heures par jour dans un endroit frais ou climatisé. Il faut aussi que leur corps soit régulièrement mouillé, par exemple en appliquant des linges humides ou un gant sur la face, les bras, le cou, voire en se vaporisant de l'eau sur le visage... Il est également important que ces personnes boivent environ 1,5 litre d'eau par jour. Et qu'elles se nourrissent suffisamment, même si l'appétit est diminué par la chaleur, pour apporter les sels minéraux nécessaires à l'organisme. En effet, lorsqu'une personne âgée boit beaucoup (plus d'eau que l'organisme n'est en mesure d'éliminer) sans manger assez, les sels minéraux se diluent dans son organisme. Elle s'expose alors au risque d'hyponatrémie (diminution de la concentration de sel de sodium dans le sang, pouvant occasionner des troubles de la conscience, des nausées, des vomissements, des crises convulsives, etc.)


Le Point
Mardi 6 Juillet 2010 - 12:11





Nouveau commentaire :
Twitter