Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Législatives à Paris : le chantage de Rachida Dati


Dimanche 7 Août 2011 modifié le Dimanche 7 Août 2011 - 13:32

L’Élysée n’a pas apprécié les menaces à peine voilées de Rachida Dati. Dans une interview accordée à Sud Ouest, elle vient de déclarer qu’elle se présenterait "quoi qu’il arrive" aux législatives. "Je n’imagine pas que Nicolas Sarkozy me laisse tomber. Il sait l’impact que j’ai." Un impact qui rime avec chantage.




Législatives à Paris : le chantage de Rachida Dati
De la volonté, de l'ambition et de la détermination. Ce cocktail est celui qui émane des propos de Rachida Dati, parus ce jeudi dans le journal Sud-Ouest. L'ancienne garde des Sceaux, devenue maire de VIIe arrondissement de Paris et députée européenne, rêve désormais d'intégrer l'Assemblée nationale, et ce dès les élections législatives de 2012. "Quoi qu'il arrive, je me présenterai", assure-t-elle.

Rachida Dati entend se présenter dans la 2e circonscription de Paris. Acquise à la droite, elle couvre les Ve,VIe et VIIe arrondissements. En filigrane, l'élue parisienne répond au secrétaire d'Etat UMP au Commerce extérieur Pierre Lellouche. Le 7 juin dernier, celui-ci affirmait dans Le Figaro que le Premier ministre François Fillon convoitait lui aussi cette circonscription pour les législatives. Le Premier ministre avait ensuite démenti cette information.

Quant à l'hypothèse selon laquelle l'UMP ne l'investirait pas, Rachida Dati est ferme : "Je n'imagine pas Nicolas Sarkozy me laisser tomber. Il a trop de sens politique pour cela. Et il sait l'impact que j'ai", assure-t-elle dans les colonnes du quotidien régional. Interrogée à l'occasion de la sortie de son livre, Fille de M'Barek et de Fatim-Zohra. ministre de la Justice paru aux éditions XO, l'ancienne ministre de la Justice en profite pour défendre son bilan, dont elle se dit "très fière."
Dimanche 7 Août 2011 - 13:04

Atlasinfo avec TF1




Nouveau commentaire :
Twitter