Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le tireur du Thalys soupçonné d'appartenir à la "mouvance islamiste radicale" (ministre)


Samedi 22 Août 2015 modifié le Samedi 22 Août 2015 - 16:53

L'homme arrêté vendredi après l'attaque du train Thalys Amsterdam-Paris est soupçonné d'appartenir à la "mouvance islamiste radicale", a déclaré samedi le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, soulignant toutefois que son identité devait encore être formellement établie.

Si elle l'est, il s'agit d'un ressortissant marocain de 26 ans, signalé par les autorités espagnoles aux services de renseignement français, a-t-il confirmé lors d'une déclaration devant la presse.




L'homme lourdement armé interpellé vendredi en France après avoir ouvert le feu à bord d'un train Thalys Amsterdam-Paris est soupçonné d'appartenir à la "mouvance islamiste radicale", a déclaré samedi le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, soulignant toutefois que son identité devait encore être formellement établie.

"Il convient de rester prudent", mais "si l'identité qu'il déclare" est confirmée, il s'agit d'un ressortissant marocain de 26 ans, signalé par les autorités espagnoles aux services de renseignement français du fait de son appartenance à cette mouvance, a-t-il confirmé lors d'une déclaration à la presse.

Les services français ont alors émis une fiche "S" le concernant, afin de le repérer s'il venait en France.

Selon Bernard Cazeneuve, cet homme a résidé en 2014 en Espagne puis en 2015 en Belgique. C'est à Bruxelles que le tireur aurait embarqué à bord du Thalys, et le parquet fédéral belge a annoncé samedi l'ouverture d'une enquête sur la "base de la loi antiterrorisme".

Le suspect était en garde à vue samedi en banlieue parisienne, au siège de la sous-direction antiterroriste et de la Direction générale de la sécurité intérieure, où il a été transféré tôt en matinée depuis Arras, ville du nord de la France où il a été interpellé.

Samedi 22 Août 2015 - 12:44

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter