Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





"Le problème du Sahara: une perspective géostratégique", nouvel ouvrage du chercheur mexicain Roman Lopez Villicana


Dimanche 3 Novembre 2013 modifié le Dimanche 3 Novembre 2013 - 21:54

"Le problème du Sahara: une perspective géostratégique" est l'intitulé du nouvel ouvrage du chercheur mexicain en sciences politiques, Roman Lopez Villicana, présenté vendredi dernier, dans la capitale mexicaine, dans lequel il met en relief les liens historiques et séculaires liant les provinces du sud à l'Etat marocain ainsi que les multiples facettes du développement socio-économique que connaissent ces provinces depuis leur récupération par le Royaume.




Lors d'une conférence de presse consacrée à la présentation de son livre, M. Lopez a souligné que le conflit du Sahara concerne en premier lieu le Maroc et l'Algérie, qui abrite et soutient le front du polisario, une tentative à travers laquelle Alger vise, a-t-il déclaré, à porter atteinte à l'intégrité territoriale du Maroc à travers sa propagande hostile et tendancieuse envers le Royaume.

Il a en outre affirmé que le Royaume se base pour la défense de la marocanité de son Sahara sur des faits et des données historiques irréfutables qui prouvent les liens séculaires solides qui liaient les tribus sahraouies aux Rois et sultans alaouites, notamment à travers le pacte de la Beia (allégeance).

La présentation de ce livre intervient au moment où le régime algérien a opté pour l'escalade à travers ses gestes provocateurs et son attitude hostile à l'encontre du Maroc et de ses intérêts stratégiques, ce qui a poussé le Royaume à rappeler son ambassadeur à Alger pour consultation.

M. Lopez a par ailleurs indiqué que l'idée de la réalisation de cet ouvrage a été dictée par la nécessité de faire connaître à l'opinion publique mexicaine et mondiale la réalité de ce conflit qui n'a que trop duré.

De son côté, l'ambassadeur du Maroc à Mexico, M. Abderrahman Leibek a mis en avant le rôle joué par l'Algérie dans la perpétuation de ce conflit factice autour du Sahara marocain, en abritant sur son sol le front séparatiste et en usant de tous les moyens et manœuvres pour nuire aux positions du Royaume et tenter de faire échouer toutes les solutions pertinentes proposées par le Maroc pour parvenir au règlement définitif de ce dossier.

Le diplomate marocain a également exalté l'écho très favorable et le grand soutien suscité par le plan marocain d'autonomie auprès de la population sahraouie, la forte dynamique économique et de développement que connait le Maroc ainsi que les grandes réformes entreprises par le Royaume sur la voie de la consolidation de l'édifice démocratique et des droits de l'Homme dans le pays, soulignant l'implication totale des habitants des provinces du sud dans la gestion de leurs propres affaires à travers des élus locaux et leur adhésion sans faille au processus de développement tous azimuts que connaît le Royaume.

Il a, dans ce sens, affirmé que le plan marocain d'autonomie constitue l'une des expressions du droit à l'autodétermination, ainsi que la meilleure et unique solution pour la résolution du conflit artificiel autour du Sahara marocain.

Le livre (174 pages de format moyen) se compose de dix chapitres qui évoquent les principes théoriques pour mieux comprendre le conflit autour du Sahara marocain, la question de la province dans l'histoire du Maroc précolonial, les liens de la Beia (allégeance) liant les Rois de la dynastie alaouite aux populations des provinces du sud, les prémices du conflit et ses parties prenantes, les rapports des Nations Unies avec le dossier du Sahara, le grand développement que connaissent ces provinces depuis leur récupération par le Maroc et les liens du Mexique avec ce dossier.

Roman Lopez Villicana, qui occupe le poste de chef de la division des relations internationales et des sciences politiques à l'Université des Amériques à Puebla, avait effectué une visite de plusieurs mois dans les provinces du sud au cours de laquelle il a pris connaissance de la réalité de ce conflit, chose qui l'a aidé dans la réalisation de cet ouvrage.



Dimanche 3 Novembre 2013 - 21:50

Avec MAP