Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Le président français appelle au maintien des activités d'un site du constructeur ferroviaire Alstom


Lundi 12 Septembre 2016 modifié le Lundi 12 Septembre 2016 - 23:00

Le président français François Hollande a appelé à mettre en œuvre tous les moyens pour sauvegarder les activités du site de Belfort (est), que le constructeur ferroviaire Alstom veut transférer en Alsace.




Le président français appelle au maintien des activités d'un site du constructeur ferroviaire Alstom
En marge d'une réunion interministérielle présidée lundi à l'Elysée par le chef de l'Etat français, le ministre de l'Economie et des Finances Michel Sapin a indiqué que François Hollande avait fixé un "objectif": le maintien des activités ferroviaires d'Alstom à Belfort.

"C'est à cet objectif là que nous allons travailler, avec les élus, avec les organisations syndicales, avec la direction d'Alstom et avec l'ensemble de ceux qui, en capacité de passer un certain nombre de commandes en France, peuvent permettre d'assurer le plan de charge qui permettra de sauver les activités ferroviaires d'Alstom à Belfort", a assuré M. Sapin.

Alstom, dont l'État détient 20% du capital, a annoncé le transfert, d'ici 2018, de la production de trains et du bureau d'études de son site historique de Belfort vers celui de Reichshoffen (Alsace), provoquant la colère du gouvernement.

Michel Sapin a souligné qu'il y avait parallèlement des "problèmes de forme : nous avons dit déjà aux responsables de cette entreprise combien la manière de faire était inadmissible".

Le Premier ministre Manuel Valls, s'est montré dimanche particulièrement ferme sur l’explosif et épineux dossier Alstom, notant que la méthode employée par Alstom est "inacceptable".
Lundi 12 Septembre 2016 - 16:53





Nouveau commentaire :
Twitter