Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le ministre malien Cheikh Modibo Diarra au Maroc pour une visite de travail


Vendredi 6 Juillet 2012 modifié le Vendredi 6 Juillet 2012 - 09:49




Le ministre malien Cheikh Modibo Diarra au Maroc pour une visite de travail
Le Premier ministre malien Cheikh Modibo Diarra est arrivé, jeudi soir à Rabat, pour une visite de travail au Maroc.

M. Modibo Diarra a été accueilli à l'aéroport de Rabat-Salé par le ministre d'Etat Abdellah Baha, et le ministre des Relations avec le Parlement et la société civile, El Habib Choubani.

Après avoir passé en revue un détachement des Forces auxiliaires qui rendait les honneurs, Cheikh Modibo Diarra a été salué par MM. Baha et Choubani, le ministre malien des Affaires étrangères, Sadio Lamine Sow, ainsi que par le gouverneur de la préfecture de Salé, Abdesslam Birkat, et le maire de la ville de Salé, Noureddine Lazrak.

Dans une déclaration à la presse, le Premier ministre malien a indiqué que cette visite au Maroc, "pays frère africain", constitue une opportunité pour "se concerter et échanger les vues avec nos frères au Maroc" sur les derniers développements au Mali.

"J'exprime au nom du peuple malien mes remerciements chaleureux au peuple frère marocain pour l'accompagnement du Maroc au Mali pendant la crise", a-t-il dit, rappelant que le Maroc a été le premier pays à acheminer des denrées alimentaires et des médicaments au nord du Mali.

Le chef du gouvernement malien est accompagné notamment, du chef de la diplomatie, Sadio Lamine Sow et du ministre de la Communication Hamadoun Touré.

Au cours de sa visite au Royaume, le Premier ministre malien aura des entretiens avec le chef de Gouvernement, Abdelilah Benkirane, et les présidents des deux Chambres du Parlement. Il effectuera également une visite au Mausolée Mohammed V à Rabat.

Par ailleurs, en réaction à l'adoption jeudi par le Conseil de sécurité de l'ONU de la Résolution 2056 sur la situation au Mali, le Maroc s'est félicité de cette adoption, appelant les Etats du Sahel et du Maghreb à intensifier leur coopération pour lutter contre les activités de l'AQMI et des groupes qui y sont affiliés.

"Le Maroc a voté en faveur de cette résolution et y a contribué activement en raison de l'attachement qu'il a toujours eu et de l'intérêt particulier qu'il a toujours accordé à la stabilité du Mali", a affirmé le représentant permanent du Maroc auprès de l'ONU, Mohamed Loulichki.


Vendredi 6 Juillet 2012 - 08:30





Nouveau commentaire :
Twitter