Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le judaïsme marocain est "bien vivant"


Lundi 7 Novembre 2011 modifié le Mardi 8 Novembre 2011 - 09:05

Le judaïsme marocain est "bien vivant" et les juifs marocains le font revivre dans leur mémoire et ont réussi, de part le monde et durant les dernières décennies, à imposer nombre de leurs traditions marocaines, ont affirmé dimanche soir à Montréal les participants à une rencontre autour du thème "Vitalité du judaïsme marocain d'hier et d'aujourd'hui".




Le judaïsme marocain est "bien vivant"
Les juifs marocains demeurent attachés à leur identité, leurs racines, leur culture et leurs traditions marocaines, telles que transmises de génération en génération, ont-ils rappelé lors de cet événement qui s'inscrit dans le cadre d'une série de rencontres "Pré-Festival Sépharade 2011" de Montréal, affirmant qu'aujourd'hui quelque 3000 juifs vivent au Maroc "attachés à leur identité culturelle et cultuelle".

Lors de cette rencontre, qui a vu la participation notamment du président des Amis Canadiens de l'Alliance israélite universelle, Ralph Benatar, du président de la Fédération Sépharade du Canada, Moïse Amselem, du président de l'Institut de la Culture Sépharade, Judah Castiel, les intervenants ont mis en avant la coexistence entre communautés juive et musulmane au Maroc vieille de près de 3000 ans, rendant un vibrant hommage au Roi Mohammed VI pour Son action en faveur de la "paix et du dialogue interreligieux".

"Juifs au Maroc : 3000 ans d'histoire" a été le thème de la conférence inaugurale du "Pré-Festival Sépharade", animé par David Bensoussan, professeur de sciences à l'Université du Québec, ancien président de la Communauté Sépharade Unifiée du Québec (CSUQ).

Devant un parterre de responsables et membres de la communauté juive originaire du Maroc, de professeurs et d'académiciens, ainsi que de plusieurs personnalités marocaines et étrangères et un public nombreux, M. Bensoussan a dressé un panorama "exceptionnel" de l'histoire des Juifs du Maroc de l'Antiquité à nos jours avec un accent particulier sur le futur des relations entre les Juifs du Maroc avec leur pays d'origine.

Après avoir rappelé que l'entente judéo-marocaine existe depuis " très longtemps", M. Bensoussan a affirmé que le Royaume du Maroc est "le seul pays arabe à avoir osé inscrire dans le texte constitutionnel l'affluent hébraïque de l'identité marocaine. Il faut reconnaitre. C'est extraordinaire", a dit le conférencier qui a présenté de nombreux éléments corroborant l'antiquité de l'installation des Juifs au Maroc.

M. Bensoussan a saisi l'occasion pour présenter son nouveau ouvrage "La Rosace du Roi Salomon", un panorama "exceptionnel" de l'histoire des Juifs du Maroc de l'Antiquité à nos jours.

Invité à prendre la parole, le consul général du Maroc à Montréal, Zoubair Hakam, a mis l'accent en particulier sur le souci constant de la monarchie marocaine incarnée par Feu Mohammed V et Feu Hassan II, et actuellement par le Roi Mohammed VI, de mettre en avant "nos valeurs communes plutôt que nos différences". Il a aussi rappelé l'exemplaire combat de Feu Mohammed V pour les juifs marocains sous Vichy.





Le judaïsme marocain est "bien vivant"
Après avoir souligné que la nouvelle constitution marocaine consacre par son préambule la richesse et la diversité des composantes spirituelles et culturelles, le consul général a appelé à travailler de concert "pour le rayonnement de notre culture millénaire dont le fondement est la convivialité et le respect de la différence".

Cette activité, qui s'inscrit aussi dans le cadre des festivités célébrant le cinquantenaire des relations diplomatiques entre le Canada et le Maroc, a été aussi marquée par un message adressé aux organisateurs par l'ambassadeur du Maroc au Canada, Mme Nouzha Chekrouni. La diplomate a rappelé que "les Marocains de confession juive ont toujours bénéficié de la Sollicitude Royale, lors des règnes de Feu Mohammed V, Feu Hassan II et également aujourd'hui avec le Roi Mohammed VI. Nous tous, avons en mémoire le geste historique de Feu Mohammed V, refusant d'appliquer aux Juifs marocains les lois antijuives du régime colonial de Vichy", a-t-elle rappelé.

"Aujourd'hui, sous le règne de SM le Roi Mohammed VI, les Juifs marocains sont des citoyens marocains à part entière, électeurs et éligibles. Dans son préambule la nouvelle constitution du Royaume a d'ailleurs souligné fortement que l'unité du Maroc est forgée par la convergence de ses composantes culturelles Arabo-islamique, Amazighe et Saharo-Hassanie. Elle s'est aussi nourrie et enrichie de ses affluents africain, andalou, hébraïque et méditerranéen", a ajouté la diplomate.

Le royaume du Maroc est fier de son héritage judaïque et du fait que, pendant des siècles, musulmans et juifs ont cohabité, en toute convivialité et quiétude sur les terres marocaines, a-t-elle encore rappelé. Et de souligner que "dans le contexte actuel caractérisé par des tensions dues à l'incompréhension et au clivage, notre devoir à nous tous est de préserver, fructifier et pérenniser l'héritage juif au Maroc, nos liens séculaires et notre coopération bénéfique". "Le Royaume du Maroc, comme vous le savez bien, est en train de vivre des transformations majeures, sous la conduite éclairée de le Roi Mohammed VI. Ces transformations ne pourraient aboutir sans l'apport de tous les citoyens marocains dont la diaspora marocaine, de confession musulmane et juive", a-t-elle ajouté.

Cette rencontre a été aussi l'occasion pour le public présent de prendre connaissance d'une riche exposition de livres et manuscrits de rabbins du Maroc à partir du 15ème siècle, du collectionneur Avraham Elarar.

Du 12 au 27 novembre, le Festival Sépharade 2011 mettra en lumière la richesse, le dynamisme et la diversité de la culture juive et ne manquera pas de jeter un regard sur la richesse du patrimoine intellectuel du judaïsme marocain à travers la découverte de ses maitres et penseurs. Leurs influences, leurs vécus et leur rapport à la modernité ainsi que le passage de l'Alliance Israélite Universelle au Maroc seront soulignés par une série de conférences, débats, films et expositions avec des invités de tout bord, selon les organisateurs.

Lundi 7 Novembre 2011 - 21:50

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter