Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le Maroc préside à New York une réunion extraordinaire du Groupe ministériel de contact de l'OCI


Dimanche 27 Septembre 2015 modifié le Dimanche 27 Septembre 2015 - 10:49

Le ministre des affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar a présidé, samedi à New York, en marge la 70è session de l'Assemblée générale de l'ONU, une réunion extraordinaire du Groupe ministériel de contact de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI) pour la défense de la cause de la Palestine et d'Al-Qods Acharif.




Salaheddine Mezouar (G) Photo: Archive
Salaheddine Mezouar (G) Photo: Archive
Cette initiative intervient sur Hautes instructions du Roi Mohammed VI, Président du Comité Al Qods, suite à une série de contacts que le Souverain a eus avec les dirigeants des Etats islamiques en vue d'entreprendre des initiatives fermes pour faire face aux récentes agressions israéliennes contre Al-Qods et la mosquée d'Al-Aqsa, et à la menace de judaïsation des lieux saints en Palestine, vu l'incapacité de la communauté internationale à contrer ces actes provocateurs.

Ont pris part à cette importante réunion, des ministres des affaires étrangères et des ambassadeurs de pays arabes et islamiques, et à leur tête ceux de la Palestine, du Maroc, de la Jordanie, de l'Egypte, du Qatar, de la Guinée, de la Turquie, de l'Azerbaïdjan et de la Malaisie ainsi que l'OCI.

Intervenant à cette occasion, le ministre a rappelé que la formation de ce groupe survient suite à une recommandation de la 20ème session du Comité Al-Qods, tenue les 17 et 18 janvier 2014 à Marrakech, sous la Présidence effective du Roi Mohammed VI, et en application de la décision du conseil des ministres des affaires étrangères des Etats membres de l'OCI lors de ses 40è et 41è sessions tenues respectivement à Conakry et à Jeddah, laquelle résolution a été appuyée lors de la 42ème réunion dudit conseil en mai dernier au Koweït.

Il a ajouté que la première réunion du Groupe, tenue le 12 novembre dernier à Rabat, a adopté un plan d'action visant notamment à envoyer des messages forts aux puissances du monde, les appelant à faire pression sur Israël pour qu'elle mette un terme à sa politique de judaïsation d'Al Qods-Est, qui fait partie des territoires palestiniens occupés en 1967, et à faire bénéficier les Palestiniens de tous leurs droits inaliénables.

M. Mezouar a également rappelé le processus de travail du groupe ministériel, précisant que ses membres ont eu, à diverses occasions, des contacts avec de nombreux responsables des instances et des pays concernés, en particulier à l'occasion des visites et des rencontres qui ont eu lieu dans un cadre bilatéral, tandis qu'il n'a pas été possible de tenir des concertations avec le reste de ces pays et instances, en raison d'un conflit d'agenda.

Il a, par ailleurs, souligné qu'en cette circonstance délicate, "nous sommes tenus d'accélérer la mise en œuvre d'un plan d'action réaliste et concret et de saisir l'occasion de la tenue de la 70ème session de l'Assemblée générale pour entrer en contact avec le Secrétaire général de l'ONU, le président du Conseil de sécurité et le Président de l'AG, ainsi qu'avec les pays influents sur l'échiquier international, pour mettre un terme aux agressions israéliennes contre le peuple palestinien désarmé, Al-Qods Acharif et la sainte mosquée d'Al Aqsa", tout en endossant au Conseil de sécurité et aux Nations Unies la responsabilité de la protection du peuple palestinien et des lieux saints de l'Islam en Palestine et en mettant en garde que la paix et la stabilité au Moyen-Orient passent par la fin de l'occupation israélienne et l'établissement de l'Etat palestinien indépendant avec pour capitale Al Qods Acharif.
Dimanche 27 Septembre 2015 - 10:16





Nouveau commentaire :
Twitter