Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Le Maroc, leader dans sa région, peut contrôler les flux migratoires du Sahel (Sénateur italien)


Vendredi 7 Juillet 2017 modifié le Mardi 11 Juillet 2017 - 08:36

Le Maroc, de par son leadership régional, peut contrôler les flux migratoires émanant du Sahel, a indiqué, vendredi à Rabat, le vice-président de la commission des relations extérieures au Sénat italien, Paolo Corsini, qualifiant ce facteur de "très important pour l’Italie et pour l’Europe".




A l’issue de son entrevue avec la Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mounia Boucetta, M. Corsini a déclaré à la MAP que "le Maroc, qui a développé un leadership vis-à-vis de son voisinage, peut contrôler le phénomène migratoire au Sahel et au sud du Sahel et cela est très important pour l’Italie mais aussi pour l’Europe".

Le Maroc peut également apporter son aide à l’Italie en matière religieuse, le Royaume prêchant un "Islam modéré" bannissant l’extrémisme et le radicalisme qui "menacent la civilisation européenne et qui, au même temps, tue des musulmans", a ajouté M. Corsini, qui conduit une délégation du Sénat italien, en déplacement au Maroc.

Sur ces deux questions, en l’occurrence l’immigration et la lutte anti-terrorisme, "nous avons des expériences communes et des orientations très semblables et nous voulons aller de l’avant dans la coopération y afférant", a souligné le sénateur italien, pour qui "cette visite est de nature à raffermir les liens d’amitié et de solidarité unissant les deux pays".

Au cours de sa visite, M. Corsini a dit avoir "trouvé un pays moderniste et très développé sur les plans économique et financier ainsi qu’en matière électorale et constitutionnelle".

Cette entrevue s’est déroulée en présence de membres de la Commission des Affaires étrangères au Sénat italien et de membres de l’Ambassade d’Italie au Maroc.
Vendredi 7 Juillet 2017 - 21:33





Nouveau commentaire :
Twitter