Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le Forum de Crans Montana "se tiendra à Dakhla, au Maroc", déclare Jean-Paul Carteron


Vendredi 6 Mars 2015 modifié le Vendredi 6 Mars 2015 - 19:45

Le Forum de Crans Montana "se tiendra à Dakhla, au Maroc", a déclaré, vendredi à Rabat, le président de cette prestigieuse institution, Jean-Paul Carteron, soulignant que les attaques dont il fait l'objet de la part des adversaires de l'intégrité territoriale du Maroc font partie du "buzz".




"Il est bien évident que nous serons à Dakhla, au Maroc", a affirmé M. Carteron lors d'une conférence de presse à Rabat pour la présentation de ce forum et de son programme, saluant les efforts "colossaux" entrepris par le Maroc pour le développement de cette cité, "l'une des plus belles régions du monde".

Il a souligné que la ville de Dakhla est devenue un "modèle" et un "exemple" de développement pour le Maroc et pour toute l'Afrique, précisant que "le forum permettra de mettre l'accent sur ce qui se réalise maintenant à Dakhla et sur ce qui va se réaliser dans les années à venir".

"Il était temps que cet évènement se tienne à Dakhla pour permettre aux gens de bonne foi de voir, de constater et de se rencontrer pour se faire leur propre religion", a-t-il dit, ajoutant que les débats visent aussi à "susciter des réflexions" et à "créer des ouvertures".

M. Carteron a soutenu que les virulentes attaques dont il fait l'objet, depuis l'annonce de la tenue de cette réunion annuelle à Dakhla, ne l'intéressaient pas.

"Ces attaques font partie du buzz et ne m'intéressent pas", a-t-il déclaré, ajoutant que le forum a reçu plus de 100.000 personnalités depuis sa création il y a une trentaine d'années. "Ces gens savent ce que je fais", a-t-il assuré.

M. Carelton avait expliqué à la MAP que le but de cette réunion "n'était pas de s'ingérer dans les réminiscences d'une controverse manifestement dépassée et d'un autre temps" , mais de "créer une opportunité pour les hauts représentants de l'Afrique et du reste du monde".

"Loin des réminiscences de la Guerre froide et des, malheureusement, traditionnels conflits africains, la Région de Oued-Eddahab offre en effet un modèle et des perspectives qui constituent indéniablement des points de repère et de référence pour la résolution des conflits en Afrique", a-t-il fait valoir.

Le président de Crans Montana s'est félicité du rôle "considérable" joué par le Maroc pour le développement d'une coopération Sud-Sud bénéfique pour l'ensemble des pays africains, aux antipodes d'une coopération Nord/Sud qui a "déçu profondément".

"En coopérant avec les pays africains, le Maroc leur redonne leur dignité", a-t-il expliqué.

Il a également salué la stabilité du Maroc et sa capacité à instaurer une symbiose entre modernité et traditions "grâce à la légitimité historique, religieuse, culturelle et sociale de sa dynastie".

A Dakhla, le Forum de Crans Montana se propose de réunir chefs d'Etat et de gouvernement, ministres, organisations internationales et régionales, parlementaires, institutions financières et organisations patronales et professionnelles en vue de traiter des grandes problématiques et des perspectives de l'Afrique, notamment dans le cadre de la coopération Sud-Sud.
Vendredi 6 Mars 2015 - 17:48





Nouveau commentaire :
Twitter