Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le Dialogue stratégique, "un cadre institutionnel exceptionnel" pour le partenariat Maroc-Etats Unis (Peter Pham)


Mardi 7 Avril 2015 modifié le Mercredi 8 Avril 2015 - 08:35

Le Dialogue stratégique Maroc-Etats Unis, dont la 3è session se tient jeudi à Washington, constitue "un cadre institutionnel exceptionnel" dédié à la consolidation des intérêts stratégiques de l'axe Rabat-Washington, a déclaré Peter Pham, Directeur de l'Africa Center relevant de l'influent think tank Atlantic Council.




Le Dialogue stratégique, "un cadre institutionnel exceptionnel" pour le partenariat Maroc-Etats Unis (Peter Pham)
"Il s'agit d'une institution exceptionnelle quand on sait que les Etats Unis n'ont conclu qu'une vingtaine de Dialogue stratégique à l'international avec des pays qui sont considérés par Washington comme étant des partenaires clé", a expliqué à l'agence MAP cet expert de renom des questions africaines, ajoutant que ce cadre institutionnel se veut une plateforme dédiée à la consolidation des relations de coopération bilatérale et stratégique jouissant d'une très grande priorité.

Le fait que "les Etats Unis et le Royaume du Maroc tiennent cette année la troisième session de ce Dialogue stratégique renseigne sur l'importance du partenariat stratégique qui lie les deux capitales", a-t-il souligné.

Cette 3è session du Dialogue stratégique porte sur quatre grands axes discutés au sein des quatre groupes de travail suivants: Le groupe politique, Le groupe sécuritaire, Le groupe économique, commercial et financier et le groupe culturel et éducationnel.

Peter Pham a, dans ce cadre, mis en exergue le rôle d'avant-garde que joue le Royaume dans la lutte contre l'extrémisme violent dans la région à travers son approche "unique et multi-dimentionnelle" qui a démontré toute sa qualité et sa pertinence.

Il a rappelé, à cet égard que le Maroc et les Etats-Unis avaient signé, le 7 août 2014 à Washington, en marge du premier sommet USA-Afrique, un accord cadre bilatéral sur l'assistance anti-terroriste, visant notamment une coopération triangulaire en matière de formation sécuritaire.

Au titre de ce mémorandum, a-t-il dit, les deux pays s'engagent à renforcer les capacités régionales, particulièrement dans le domaine de la formation du personnel des services de sécurité civile des pays partenaires dans les régions du Maghreb et du Sahel à travers la mobilisation de l'expertise mutuelle dans des domaines tels que la gestion des crises, la sécurité des frontières et les investigations.
Mardi 7 Avril 2015 - 18:30





Nouveau commentaire :
Twitter