Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le Cardinal Theodore McCarrick salue à Washington la "pertinence" des efforts du Roi Mohammed VI en faveur de la protection des minorités religieuses


Mardi 10 Mai 2016 modifié le Mercredi 11 Mai 2016 - 08:45

Le Cardinal Theodore McCarrick, ancien Archevêque de Washington, a mis en avant, mardi dans la capitale fédérale US, la "pertinence" des efforts que déploie le Maroc, sous le leadership du Roi Mohammed VI, en faveur de la protection des minorités religieuses.




Le Cardinal Theodore McCarrick salue à Washington la "pertinence" des efforts du Roi Mohammed VI en faveur de la protection des minorités religieuses
S'exprimant lors d'une conférence organisée au siège du prestigieux National Press Club sur le thème des minorités religieuses dans les pays à majorité musulmane, le Cardinal McCarrick a exprimé sa "gratitude" au Roi pour les efforts "courageux et pertinents" que déploie le Souverain dans l'objectif de promouvoir la compréhension et la coexistence entre les religions.

"Sa Majesté le Roi Mohammed VI a eu la judicieuse idée de réunir des Ouléma, des savants et des éducateurs de grande calibre de par le monde à Marrakech à l'occasion du Congrès sur les droits des minorités religieuses pour qu'ils expriment ouvertement leurs points de vue et leurs visions sur cette question", a-t-il souligné, relevant que cette démarche porte le sceau de la "perspicacité et du courage".

Ce Congrès, tenu du 25 au 27 janvier sous le Haut Patronage du Souverain, a été marqué par la participation active de représentants d'autres religions du monde qui ont vu naitre l'"importante" Déclaration de Marrakech, a fait observer le Cardinal McCarrick.

Cette déclaration "fondatrice" réaffirme les principes de la Charte de Médine qui a été rédigée à l'époque du Prophète et qui garantit la liberté religieuse à tous abstraction faite de leur foi et leurs croyances, a-t-il dit, appelant à préserver l'esprit de cette feuille de route à travers la mise en oeuvre effective de ses recommandations pour un monde nouveau.

Pour sa part, Azizah al-Hibri, professeur émérite de droit à l'Université de Richmond (Virginie), qui a pris part au Congrès de Marrakech, a salué le rôle du Maroc dans les efforts ayant abouti à l'élaboration de cette déclaration qui réitère l'attachement aux principes de la Charte de Médine. Elle a rappelé, dans ce contexte, que cette Charte reconnait le principe de citoyenneté comme englobant toutes les appartenances et invite à une révision judicieuse de la jurisprudence musulmane pour tenir compte des mutations qui se sont opérées dans le monde.

Mme al-Hibri a, en outre, fait observer que la déclaration de Marrakech, qui constitue une "étape importante vers le changement", plaide en faveur de "l’émergence d’un large courant social faisant justice aux minorités religieuses dans les sociétés musulmanes et suscitant une prise de conscience quant aux droits de ces minorités".

"La déclaration de Marrakech est l'illustration parfaite du message authentique de l'Islam en soutien à la liberté religieuse", a-t-elle dit.
Mardi 10 Mai 2016 - 23:01

Atlasinfo (avec MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter