Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




La ville d'Avignon veut inhumer les défunts musulmans dans des cuves en béton


Mercredi 6 Juin 2012 modifié le Jeudi 7 Juin 2012 - 09:14

La ville d’Avignon s’est lancée dans un nouveau projet à destination de la communauté musulmane, inhumer les défunts musulmans dans des cuves en béton. Cette décision a déclenché la colère des musulmansf. À tel point que la Ville a préféré jouer l'apaisement en annonçant qu'un nouveau carré musulman traditionnel sera soumis à la discussion afin que chaque famille puisse à l'avenir choisir l'inhumation sans cuve si elle le souhaite.




La ville d'Avignon veut inhumer les défunts musulmans dans des cuves en béton
C’est avec colère et stupeur que la communauté musulmane d’Avignon a pris connaissance d’une décision municipale relative à l’inhumation des défunts musulmans. D’une manière unilatérale, la mairie dirigée par Marie-Josée ROIG (UMP) a entamé une série de travaux au sein du carré musulman du cimetière de Montfavet visant à imposer l’inhumation des défunts au sein de cuves en béton. Une disposition ne répondant à aucune demande de la communauté musulmane Avignonnaise qui souligne par ailleurs l’absence totale de concertation sur le sujet.

Les cuves bétonnées et à peine enterrées ont été découvertes sur place par des fidèles lors d’une cérémonie d’inhumation. Dès lors, ils se sont rapprochés de l’administration centrale (préfecture et Ministère de l’Intérieur) afin d’obtenir des explications. Finalement, devant le fait accompli, c’est auprès de la mairie qu’ils obtiennent quelques explications. Dans un communiqué de presse, le collectif des musulmans d’Avignon composé de responsables des mosquées d’Avignon et du Pontet a dénoncé « une décision qui n’a fait l’objet d’aucune rencontre et d’aucune concertation ni avec le Conseil Régional du Culte Musulman (CRCM) ni avec les membres responsables des associations cultuelles musulmanes de la ville d’Avignon et du Grand Avignon.

Un projet coûteux, inadapté et ne répondant à aucun besoin

Le collectif indique par ailleurs que la solution imposée par la mairie n’est pas conforme aux préceptes de l’islam : « A la lumière des connaissances de nos érudits et de nos imams… ce principe d’inhumation en cuve est illicite et contraire aux règles qui régissent le rite funéraire musulman« . De son côté, la mairie affirme que l’inhumation en cuve est conforme aux préceptes de l’islam, c’est en tout cas ce que lui aurait dit le président du CFCM qui dans un communiqué reconnait avoir évoqué le système d’inhumation au sein de cuves de béton mais d’une manière générale, sans se prononcer sur ce dossier.

Dans ce communique, M. Moussaoui a précisé que le CFCM et les CRCM sont les interlocuteurs des pouvoirs publics sur toutes les questions cultuelles musulmanes ; et à ce titre, il déplore qu’ils n’aient pas été associés à la réflexion avant la prise des décisions et la mise en œuvre de celles-ci.


Outre l’aspect religieux, le collectif des Musulmans d’Avignon et de sa région dénonce également la hausse du prix de l’inhumation engendrée par ce système de cuves bétonnées. Le prix des concessions aurait subi une hausse de 800%, une véritable double peine pour les familles qui dans ce moment difficile voient d’une part, l’un de leur proche disparaître et d’autre part, doivent payer encore plus cher un service inadapté à leur souhait. Enfin, d’un point de vue écologique et esthétique, les cuves en béton sont clairement inappropriées.

Mohamed Moussaoui en personne et Khalid Belkhadir, président du CRCM ainsi que le porte-parole du collectif, doivent se rendre jeudi en mairie. Et essayer, comme le demande le CFCM, de "trouver des solutions aux problèmes posés par les nouveaux aménagements du carré musulman de Montfavet, respectueuses des règles d'hygiène appliquées aux autres groupements de sépultures et aux prescriptions rituelles musulmanes sur l'inhumation des corps".

Mercredi 6 Juin 2012 - 22:18





Nouveau commentaire :
Twitter