Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








La tournée du Roi Mohammed VI en Afrique se distingue par son caractère substantiel en matière de coopération économique (Expert US)


Vendredi 28 Février 2014 modifié le Vendredi 28 Février 2014 - 22:35

L'actuelle tournée du Roi Mohammed VI en Afrique de l'Ouest se distingue par son caractère substantiel et concret en terme de coopération économique avec les pays de la sous-région, a affirmé, vendredi à Washington, Jean AbiNader, expert américain en matière de commerce et d'investissement.




La tournée du Roi Mohammed VI en Afrique se distingue par son caractère substantiel en matière de coopération économique (Expert US)
"Cette tournée est forte en substance en terme de questions diplomatiques et d'actualité, mais aussi et de manière significative pour ce qui est de la coopération économique et des échanges commerciaux", a souligné M. AbiNader dans une déclaration à la MAP en marge d'une conférence organisée au National Press Club, sous le thème : "Solutions régionales aux défis de l'Afrique".

L'expert américain a relevé, à cet égard, la signature par le Maroc à l'occasion de cette tournée Royale de 17 accords de coopération avec le Mali et 26 accords avec la Côte d'Ivoire, soulignant qu'il s'agit d'initiatives de grande ampleur à même de promouvoir davantage le développement des secteurs public et privé africains.

Evoquant la coopération triangulaire, impliquant le Maroc, les pays africains et des contributeurs étrangers, M. AbiNader a noté que le Royaume dispose à cet effet "du savoir-faire, de la culture, et des réseaux nécessaires" afin de faire réussir et fructifier cette coopération au profit des pays africains.

Il a aussi rappelé la solidarité agissante du Maroc et du Roi Mohammed VI vis-à-vis des pays africains les plus pauvres, comme en témoigne la décision prise par le Souverain, lors du Sommet Afrique-Europe de 2000, d'annuler la dette des Pays africains les Moins Avancés (PMA) envers le Maroc, et d'offrir un accès en franchise, de droits et hors contingents, à l'essentiel de produits d'exportation en provenance de ces pays.

Le Roi avait aussi fait un plaidoyer fort auprès des institutions internationales afin de suivre l'exemple du Maroc et annuler la dette des pays africains vis-à-vis des institutions financières internationales.
Vendredi 28 Février 2014 - 22:18





Nouveau commentaire :
Twitter