Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




La stratégie du Maroc en matière de sécurité repose sur des principes tangibles (ministre)


Lundi 12 Octobre 2015 modifié le Mardi 13 Octobre 2015 - 01:25




La stratégie du Maroc en matière de sécurité et de lutte contre tous les phénomènes criminels repose sur une politique stable et des principes tangibles qui puisent leur fondement dans la conviction du royaume en l'indissociabilité du système sécuritaire, a affirmé, lundi à Casablanca, le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Charki Draiss.


Intervenant à l'ouverture du Forum africain de sécurité (Africa Security Forum 2015), initié par le Think Tank Atlantis en partenariat avec le Forum International des Technologies de Sécurité (FITS) sous le thème: "La sécurité des frontières, des flux financiers et de l'identité numérique", M. Draiss a indiqué que les efforts consentis par le Royaume ont permis de réaliser d'importants résultats loués par la communauté internationale, aussi bien concernant la lutte contre l'immigration clandestine et le trafic de drogues que concernant la lutte contre les nombreuses organisations terroristes qui s'activent dans la région de l'Afrique du Nord, du Sahel et du Sahara .


Le ministre a, à ce propos, souligné que la recrudescence du danger du terrorisme, du trafic, de l'immigration clandestine, du commerce illicite des armes et du blanchiment d'argent et d'autres crimes transnationaux, exige la mobilisation de tous les moyens matériels, humains et techniques, en vue de renforcer les capacités des intervenants dans le domaine de la sécurité.


Durant ces dernières années, les frontières ont constitué un réel danger pour la sécurité des pays et des continents, posé par les organisations terroristes et les bandes du crime transfrontalier, et ce en l'absence, pour certains pays, de mesures fermes à même d'assurer la sécurité des frontières ou en raison de la rareté des ressources financières pour d'autres pays ou encore à cause de l'instabilité politique , a-t-il fait observer.


S'agissant des mesures prises par le Maroc pour renforcer la sécurité et lutter contre le crime de tout genre, le ministre a assuré que toutes les données et informations ont été sécurisées, à la faveur de l'adoption de techniques modernes et la modernisation de la gestion des fiches de l'état civil, outre l'installation dans les grandes villes de cameras de contrôle et leur généralisation aux établissements publics et privés.


Pour relever les nombreux défis sécuritaires qui se posent, a-t-il souligné, il s'avère nécessaire de consolider la sécurité des informations et des renseignements, de mettre à profit les solutions que permet l'Internet, de garantir l'adhésion des populations des frontières et d'adhérer à une réflexion collective pour parvenir à des solutions garantissant, en même temps, la libre initiative et un haut degré de responsabilité.


Africa Security Forum 2015 mobilisera plusieurs institutions nationales et internationales concernées par ces problématiques. Des experts internationaux, en particulier européens et américains, interviendront pour évoquer les problèmes sécuritaires et proposer une meilleure compréhension des problématiques sécuritaires touchant les citoyens comme les Etats.


De nombreux questionnements apparaissent désormais: Quelle politique de prévention proposée face aux nouvelles formes de menaces? Quelles technologies recommandées pour participer à la maîtrise des nouvelles menaces? Quelles expertises proposées pour coordonner les efforts?, autant d'interrogations qui seront débattues et analysées par un panel prestigieux d'invités.


Le Forum se propose de développer des réflexions professionnelles relevant de la sûreté-sécurité, avec de larges champs d'expertise comme ceux de la défense, de la cyber-défense, de l'intelligence stratégique et de la sécurité industrielle.

Lundi 12 Octobre 2015 - 20:21





Nouveau commentaire :
Twitter