Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




La spiritualité africaine au cenre du Festival des musiques sacrées du monde de Fès


Vendredi 22 Mai 2015 modifié le Samedi 23 Mai 2015 - 14:28

Un souffle de spiritualité africain parcourra du 22 au 30 mai la ville de Fès lors de cette 21è édition du Festival des Musiques Sacrées du Monde qui a choisi comme thématique générale le continent noir, pour célébrer en grande pompe, les relations séculaires Maroc-Afrique et l’histoire commune tissée entre la ville de Fès, en tant que creuset spirituel, et le continent africain.

Par Ahmed Midaoui




Placé sous le thème ‘’Fès au miroir de l’Afrique’’, cette édition donnera à vivre pendant neuf jours sur le rythme du continent noir, d’abord pour montrer combien l’expression plurielle des cultures et musiques africaines est ancré dans l’espace culturel marocain. Ensuite, les circonstances ont fait que cette édition coïncide avec la tournée qu’effectue le souverain marocain dans plusieurs pays amis au sud du Sahara.

La soirée d’ouverture du 22 mai rendra hommage à cette dimension africaine avec une création spéciale où se produiront plusieurs groupes dont : Ballaké Sissoko et ensemble de kora de Baamako (Mali), les Masques de la lune (Burkina Faso), les Enfants de Doudou N’’diaye Rose et la danse Simb des Lions (Sénégal), Coumbane Mint Amartichitt (Mauritanie), Chérifa – chant tamarzight du Moyen-Atlas et Malick Sow, maitre Tijani de Tivouane (Sénégal)…

Par le biais d’une scénographie unique, la porte de Bab Makina deviendra aussi bien la porte d’une medersa de Tombouctou, une forteresse Haussa, une zawiya tijaniya, la mosquée Karaouiyine, ou un camp bédouin…
L’intérêt accordé à l’Afrique dans cette nouvelle édition, n’exclut pas la présence d’artistes venus d’autres horizons géographiques, notamment d’Asie, d’Amérique, d’Europe. Les organiseurs ont concocté une programmation riche et alléchante qui célèbre cette année aussi le brassage des cultures et des religions qui a caractérisé au fil des siècles la capitale spirituelle du royaume.

Le Forum du festival ‘’une âme pour la mondialisation’’, animé par des intellectuels, des diplomates, des politiques et d’artistes, porte, quant à lui, sur plusieurs thématiques relatives à l’Afrique, dont ‘’pluralisme linguistique en Afrique’’, ‘’chemins spirituels et chemins commerciaux’’, ‘’les grands enjeux contemporains’’, ‘’l’Afrique et le sacré’’, et ‘’Hassan Al Wazzan’’ (Léon l’Africain). Des chercheurs de premier plan sont invités à animer ces tables rondes.
Cette 21ème édition prévoit aussi un Festival dans la ville qui fait la part belle aux grandes traditions musicales du sacré, aux musiques spirituelles et aux musiques du monde, outre des nuits soufies qui auront lieu durant toute la durée du festival pour clore les journée dans un ambiance chaleureuse empreinte de spiritualité et de convivialité.


Vendredi 22 Mai 2015 - 18:55





Nouveau commentaire :
Twitter