Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




La sœur de Manuel Valls raconte l'enfer de la drogue : "On devient une espèce de loque"


Lundi 4 Mai 2015 modifié le Lundi 4 Mai 2015 - 16:02

"J'ai arrêté de m'aimer [...], on devient vraiment une espèce de loque." Giovanna Valls Galfetti est la sœur de Manuel Valls. Son livre Accrochée à la vie, journal d'une renaissance (éd. JC Lattès) doit sortir mercredi 6 mai. Elle y raconte son combat contre la drogue et la maladie.




Elle a sombré dans la drogue à 20 ans, après une déception amoureuse. À 40 ans, elle ne pèse que 35 kilos et elle est atteinte du sida et de l'hépatite C. Les médecins ne lui donnent que deux semaines d'espérance de vie. "Je me tuais à coups de seringue, j’étais une junkie désespérée, souffrant du sida et de l’hépatite C. Je commettais des larcins risqués pour me procurer de l’héroïne. Tout pour elle, entrant et sortant de prison. Mes parents, mon frère, ma famille étaient touchés de plein fouet", raconte-t-elle dans les colonnes de Paris Match.

"Mon frère a toujours été au courant de tout, de tout ce qui m'arrivait. Il a toujours été à côté de moi", déclare la sœur du Premier ministre à France 2. "Je n'ai jamais nui à sa carrière, je pense, parce que je ne lui ai jamais rien demandé", estime-t-elle. "Si c'était à refaire, je n'aurais jamais dit 'oui', à l'âge de 20 ans, devant cette ligne blanche qu'on m'offrait à sniffer et qui était de l'héroïne."


Lundi 4 Mai 2015 - 11:21

Aec Francetv




Nouveau commentaire :
Twitter