Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La résolution contre le Maroc est "une catastrophe législative qui déshonore le Parlement européen'' (Claude Moniquet)


Vendredi 3 Décembre 2010 modifié le Vendredi 3 Décembre 2010 - 19:43

L'adoption par le Parlement européen d'une résolution contre le Maroc est ''une catastrophe législative qui déshonore cette institution européenne'' qui a voté un texte sans avoir entendu sciemment une des deux parties en conflit, suite aux événements de Lâayoune, a souligné, jeudi à Bruxelles, le président du Centre européen de recherche, d'analyse et de conseils en matière stratégique (ESISC), M. Claude Moniquet.




Claude Moniquet
Claude Moniquet
''La résolution adoptée par le Parlement européen suite aux événements de Lâyoune est une catastrophe législative qui déshonore cette institution européenne pour avoir voté un texte sans entendre sciemment une des deux parties en conflit, en l'occurrence le Maroc'', a indiqué M. Moniquet, lors d'une conférence de presse tenue sous le thème ''Faut-il laisser le Parlement Européen condamner unilatéralement le Maroc ?''.

Qualifiant d'''injuste et de partiale'' cette résolution ''truffée d'erreurs et rédigée dans la précipitation'', M. Moniquet a expliqué qu'une partie des eurodéputés, notamment espagnols sont ''pour diverses raisons injustifiées totalement acquis à la cause algéro-polisarienne, et partant sont en désaccord avec la position marocaine''.

Alors que la grande majorité des députés, médias et citoyens européens ne sont au fait du dossier du Sahara, des milieux activistes pro-polisario constituent un véritable lobbying ''bien rôdé'' qui trouvent des relais dans les médias. Dans ce sens, ce fin connaisseur du dossier du Sahara marocain est dit ''étonné'' de voir la dimension de la compagne médiatique menée par certains médias européens, entre autres espagnols contre le Maroc, ajoutant que les journalistes se contentent volontairement des positions avancées par le polisario.

''Certains médias, particulièrement espagnols, ont joué un rôle négatif dans l'affaire du démantèlement du camp de Gdeim Izik à Laâyoune'', a-t-il déploré, affirmant que ''des actions de propagande idéologique et de corruption sont menées par les autorités algériennes auprès des médias pour favoriser des positions qui ne sont pas conformes à la réalité''. De telles manoeuvres visent notamment à perturber le processus politique de négociations mené sous les auspices des Nations Unies, a-t-il poursuivi, faisant remarquer que ''le mouvement séparatiste du polisario joue ses dernières cartes et n'a plus aucune proposition concrète à faire''.


Vendredi 3 Décembre 2010 - 19:28

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter