Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La régionalisation avancée, un complément jumelé de l’offre marocaine dynamique et durable au conflit du Sahara (Talbi Alami)


Jeudi 5 Mars 2015 modifié le Vendredi 6 Mars 2015 - 19:17

La régionalisation avancée adoptée par le Maroc constitue un complément jumelé de l'offre dynamique et durable du Royaume au conflit du Sahara, a souligné, jeudi à Niamey, le président de la Chambre des Représentants, M. Rachid Talbi Alami.




"La régionalisation avancée du Maroc, prévue dans la réforme constitutionnelle ainsi que sa mise en œuvre constituent le complément jumelé de l'offre marocaine dynamique et durable au conflit du Sahara", a dit M. Talbi Alami dans une allocution à l'ouverture de la première session ordinaire de l'Assemblée nationale du Niger au titre de l'année 2015.

"Le projet de nouvelle régionalisation au Maroc constitue un bouleversement par rapport à toutes les conceptions antérieures de la décentralisation", a-t-il noté, précisant qu'il s'agit d'une nouvelle "architecture qui rompt complètement avec le passé", aussi bien dans sa conception, dans ses buts, ses attentes, que par ses objectifs.

D'essence démocratique, a encore ajouté M. Talbi Alabi, cette régionalisation a comme objectif le renforcement du rôle de la région au Maroc, ce qui implique des changements majeurs dans la répartition des pouvoirs entre Etat central et acteurs locaux.

Il a réaffirmé dans ce sens que, concernant la question du Sahara, la régionalisation représente également la perception marocaine d'une solution au différend.

Le président de la Chambre des Représentants a, par ailleurs, relevé que la convergence des vues du Maroc et du Niger et la similitude de leurs positions à l'égard de nombreuses questions d'intérêt commun, sont autant d'atouts à même de renforcer davantage les relations de coopération parlementaire entre les deux pays.

Cette réalité qui puise son fondement dans une coopération multidimensionnelle avec toutes les instances régionales, a-t-il fait savoir, est de nature à booster le processus de transformation démocratique enclenché, non seulement au Maroc depuis plus de quinze ans, mais aussi dans beaucoup de pays africains, en initiant un débat politique sur les enjeux communs dépassant toute frontière, et qui vise à soutenir le Maroc dans son processus considéré à travers une coopération institutionnelle et des projets tangibles.

Mettant l'accent sur l'excellence des relations parlementaires, politiques et de coopération entretenues par le Maroc et le Niger, il a affirmé que ces relations bilatérales sont fondées sur la constance dans l'amitié et la fraternité.

L'hôte du parlement nigérien a souligné de même que les potentialités économiques et humaines dont disposent les deux pays et la similitude de leur politique basée sur l'encouragement de l'initiative privée et la performance sont autant d'atouts et de facteurs à même d'assurer une plus grande efficacité dans la mise en place et la réussite de la coopération sud-sud.

Selon M. Talbi Alami, les pays du sud sont appelés à relever plus d'un défi, d'où la nécessité pour eux d'agir solidairement en faveur d'une coopération sud-sud plus renforcée et plus performante, particulièrement en Afrique.

Il a par ailleurs indiqué que le Maroc a connu un mouvement de réformes sans précédent, dans tous les domaines autant politique, social qu'économique visant la mise en place d'une société moderne, démocratique et solidaire l'ancrant, de manière définitive et irréversible, dans la démocratie et l'Etat de droit.

Les grands chantiers du Royaume ont été fortifiés par la réforme de la Constitution qui présente un modèle constitutionnel marocain original, et représente ainsi, de par le processus de son élaboration, un tournant historique dans le parachèvement de la construction de l'Etat de droit et un aboutissement dans le processus démocratique du Maroc, a-t-il expliqué.

M. Talbi Alami a enfin souligné que le Royaume du Maroc a toujours joué le rôle qui lui ai dévolu, celui de pays réconciliateur et promoteur de la paix, de la stabilité et de la sécurité que se soit dans la région de l'UMA, de l'Afrique du Nord, au Sahel ou encore dans tout le continent africain.
Jeudi 5 Mars 2015 - 16:27





Nouveau commentaire :
Twitter