Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La polémique s'intensifie autour de la cigarette électronique


Jeudi 29 Septembre 2016 modifié le Jeudi 29 Septembre 2016 - 09:05

La polémique s'accentue au Royaume-Uni sur les risques et les avantages de la cigarette électronique dont la commercialisation a été approuvée l’an dernier par les autorités sanitaires britanniques.




Selon des recherches dirigées par le Professeur de cardiologie Charalambos Vlachopoulos, l’e-cigarette est aussi mauvaise que le tabac et son usage augmenterait la pression artérielle.

Il affirme qu’une séance typique de vapotage peut entraîner des dommages à l’artère principale du cœur comme les dommages subis par ceux qui fument des cigarettes.

Cela semble aller à l’encontre des recommandations préconisées par le Public Health England (PHE), qui a déclaré l’an dernier que la e-cigarette est moins dangereuse que le tabac et autorisé les médecins à prescrire des e-cigarettes comme moyen de lutte contre le tabagisme.

L’Independent British Vape Trade Association (IBVTA) a dénoncé les conclusions du professeur Charalambos, en les qualifiant de désinformation.

Selon l'IBVTA, l'étude du cardiologue Charalambos Vlachopoulos est basée sur des éléments et des facteurs qui ne sont pas représentatifs des conditions réelles de vapotage.

D’après une étude publiée dernièrement par l'University College de Londres (UCL), la cigarette électronique a aidé quelque 18 000 personnes au Royaume-Uni à arrêter de fumer en 2015. Certains experts britanniques disent que l’e-cigarette offre une solution aux personnes qui éprouvent des difficultés à arrêter de fumer et vaincre le tabagisme.

La cigarette électronique est considérée en Grande-Bretagne comme une aide au sevrage tabagique. Elle est devenue très populaire dans le pays où 2,8 millions de personnes utilisent l'e-cigarette et environ 80.000 personnes meurent chaque année en Angleterre à cause du tabagisme.
Jeudi 29 Septembre 2016 - 09:04





Nouveau commentaire :
Twitter