Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La journaliste Catherine Graciet n’est pas à son premier chantage


Lundi 31 Août 2015 modifié le Mardi 1 Septembre 2015 - 14:05




Accusée avec son « confrère » Eric Laurent de chantage contre le roi du Maroc, Catherine Graciet a déjà succombé à la tentation et connu des accès de faiblesse avec, cette fois-ci , le régime tunisien.

Il suffit juste de remonter à 2009 au temps de l’ex-président tunisien Ben Ali. La journaliste avait décidé de publier un livre avec Nicolas Beau sous le titre « La Régente de Carthage, main basse sur la Tunisie », dans lequel elle avait dénoncé l’emprise mafieuse de Leila Trabelsi. Or, selon le chroniqueur de politique étrangère d’I-Télé, Olivier Ravanello, la journaliste avait tenté de monnayer son livre auprès du régime tunisien.

« Ben Ali avait lui même dit que Catherine Graciet avait essayé de le faire chanter et qu’il n’avait pas répondu, estimant qu’il était plus fort que cela », révèle Olivier Ravanello. Mais, a-t-il précisé, « personne à l’époque n’avait écouté le président tunisien ».

Ce matin pour se défendre de l’accusation du chantage contre le roi du Maroc, Catherine Graciet a reconnu avoir eu un « accès de faiblesse » face à deux millions d’euros. « C’est humain, non ? » , dit-elle...

Lundi 31 Août 2015 - 21:14

Par Soha El Omari




Nouveau commentaire :
Twitter