Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La jounaliste Nadia Salah compare les parlementaires marocains à des "moutons de l'Aïd"


Samedi 5 Janvier 2013 modifié le Mercredi 9 Janvier 2013 - 23:10

Dans un éditorial, la directrice de rédaction du quotiden L'Economiste, Nadia Salah, qualifie tous les parlementaires marocains, majorité et opposition, à des moutons les traitant d'irresponsables. Selon cette journaliste, il ne reste qu'une seule chose: multiplier les pressions...




La jounaliste Nadia Salah compare les parlementaires marocains à des "moutons de l'Aïd"
Editorial intégral:

Moutons

La valeur ajoutée de nos exportations a baissé. Et pas qu’un peu: moins 5% en une seule année, l’année dernière.
Quand Miriem Bensalah, présidente de la CGEM, a révélé ces chiffres, un murmure effaré a parcouru l’assistance, très nombreuse, des Assises du Commerce extérieur. Le chef de gouvernement lui-même a marqué le coup. Il a eu raison; c’est grave.
En temps normal, un constat de cet acabit aurait fait tout un chahut au Parlement, aurait provoqué un branle-bas de combat…
Rabat aura sonné la mobilisation générale, avec commission d’urgence, tableau de bord… et tout le tremblement.
Pourtant, rien ne s’est passé. Les élus de la nation étaient en train de discuter de la loi de Finances. Pas un seul n’a trouvé la situation préoccupante. Pas un n’a estimé nécessaire de poser la moindre question sur la dégradation de la position internationale du Maroc.
Au contraire, nos politiciens ont dépensé beaucoup d’énergie à s’auto-congratuler devant l’emprunt à long terme, à un prix moindre que ce qui est facturé à l’Espagne.
Ils auraient mieux montré leurs soucis des causes nationales s’ils avaient relevé que cet emprunt couvre moins d’un mois d’importation. Et s’ils avaient relevé aussi que l’argent du remboursement est gaspillé en consommation au-dessus de nos moyens, consommation qui se transforme directement en importations.
Autrement dit, nos élus se sont comportés comme des moutons de l’Aïd qui se seraient félicités du retard pris par le boucher, parce qu’il aiguise son couteau!
Sauf que les élus, eux, ne seront pas sacrifiés: le jeu politique est organisé de telle manière qu’ils n’ont jamais de responsabilité à assumer.
Ceux qui sont dans l’opposition sont encore plus confortablement protégés que ceux qui sont au pouvoir.
Il ne reste qu’une chose à faire: multiplier les pressions de la société civile qui, elle, va payer durement l’irresponsabilité politique des élus.

Nadia SALAH
Samedi 5 Janvier 2013 - 12:15






1.Posté par karim le 06/01/2013 00:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Elle est 100 % belge et nadia salah n'est qu'un prénom d'emprunt . alors qu'elle s'occupe des problèmes de sa belgique au lieu d'appeler au désordre .

2.Posté par Imad le 06/01/2013 13:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aucune honte ni mémoire mme Salah ! Si le Maroc ne vous plait plus , repartez en belgique où vous deviendrez une anonyme parmi d'autres et cessez de donner des leçons ou des conseils à ce peuple

3.Posté par mohamed le 07/01/2013 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo, voilà du vrai journalisme pas du cirage de botte. elle cite des faits et les commente c'est le propre de l'éditorial.

4.Posté par Benaissa le 09/01/2013 14:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement, la journaliste n'a dit que la vérité et ce que la société sent en voyant les débats à la télé. Les interventions et les réactions de nos parlementaires sont hélas loin des aspirations des citoyens. Et cette comparaison aux moutons n'est en rien abusive au contraire c'est la meilleure des descriptions.

5.Posté par Hamid B le 09/01/2013 23:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mme Salah profite bien du système qu'elle critique. Son groupe de presse ezst un fonds de commerce très rentable plus que des journaux qui se respectent. Alors à bon entendeur salut !

Nouveau commentaire :
Twitter