Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




La grande sociologue marocaine, Fatéma Mernissi, est décédée


Lundi 30 Novembre 2015 modifié le Mardi 1 Décembre 2015 - 19:06

Sociologue, penseur et écrivaine marocaine de réputation mondiale, Fatéma Mernissi est décédée ce lundi matin à l'âge de 75 ans.




Militante pour la cause des femmes au Maroc et dans le monde arabe, Fatéma Mernissi a marqué de son empreinte toute une génération de femmes.

Originaire de la ville de Fès où elle a vu le jour, selon elle, "dans un harem" en 1940, Fatima Mernissi s'inscrit dans l'une des premières écoles privées mixtes du pays et poursuit ses études à Rabat, puis dans des universités en France et aux Etats-Unis, avant de revenir au Maroc pour enseigner la sociologie à l'université Mohammed V de Rabat depuis les années 1980.

En 1981, la défunte a créé le collectif : Femmes, familles, enfants et lancé la collection Approche aux éditions Le Fennec.

Feue Mernissi, qui écrivait en arabe, en français et en anglais et publiait ses travaux dans les grandes maisons d'édition internationales, a étudié et enseigné dans de prestigieuses universités européennes et américaines.

Elle a publié une vingtaine d'ouvrages, traduits en plusieurs langues, dont "Le monde n'est pas un harem", édition révisée, Albin Michel, 1991, "Sultanes oubliées : femmes chefs d'État en Islam", Albin Michel / Éditions Le Fennec, 1990, "Le harem politique : le Prophète et les femmes", Albin Michel, 1987, Paperback 1992, "Le Harem et l'Occident", Albin Michel, 2001, et "Les Sindbads marocains, Voyage dans le Maroc civique", Éditions Marsam, Rabat, 2004.

Lundi 30 Novembre 2015 - 12:11





Nouveau commentaire :
Twitter