Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La France s’explique sur son appel à la vigilance concernant le Maroc


Jeudi 2 Octobre 2014 modifié le Lundi 13 Octobre 2014 - 10:29

Dans la foulée de l’assassinat d’Hervé Gourdel, le 24 septembre en Algérie, la France a émis un message de "grande vigilance" à l'attention des Français résidant ou voyageant dans 40 pays dont le Maroc. Cette mise en garde a été dénoncée comme "émotionnelle" et "très exagérée" par Othmane Chérif Alami, un haut responsable de la Fédération nationale du tourisme (FNT). La France tente de justifier sa position:




« S'agissant du Maroc, deux couleurs sont indiquées : verte (niveau « vigilance normale ») pour la quasi-totalité du territoire, jaune pour le sud de la zone frontalière, où il s'agit d'observer une attitude de vigilance renforcée », a déclaré mercredi le porte-parole du quai d’Orsay, Romain Nadal, en réponse à une question.

« Les autorités marocaines ont annoncé le 10 juillet 2014 que le Maroc fait l’objet d’une menace terroriste sérieuse liée à la présence croissante de Marocains dans les rangs djihadistes en Syrie et en Irak. Les autorités ont pris des mesures dans l’ensemble du pays pour faire face à cette menace », a-t-il ajouté.

Selon le quai d'Orsay, en raison de l'évolution du risque sécuritaire liée à l'intervention contre Daech, "nous avons, d'une manière générale, invité depuis le 19 septembre les Français résidant ou de passage dans une quarantaine de pays à renforcer leur vigilance ».

« Pour chaque pays, notre analyse tient compte de la situation différente de chaque région. Cette analyse fine donne lieu à un référencement par des codes couleurs (vert, jaune, orange, rouge) et à des recommandations écrites. Elle est actualisée en temps réel », a indqiué Romain Nadal.

"Même lors de l'attentat du café Argana à Marrakech (en 2011, qui avait fait 17 morts dont huit Français, ndlr), ils n'avaient pas réagi ainsi", a dénoncé Othmane Chérif Alami dans une déclaration à l'AFP.

"Le Maroc est un pays stable et sûr. Il n'y a aucun problème dans ce sens et je pense qu'il n'y a aucune menace (...) envers les gens qui se trouvent au Maroc", a déclaré pour sa part Lahcen Haddad, en marge des "Assises du tourisme" qui se sont tenues lundi à Rabat.

Dès le 25 septembre, dans un communiqué publié sur le site de son ministère, Lahcen Haddad avait souligné que le Maroc dénonçait "fermement l'exécution barbare d'Hervé Gourdel", rappelant que le royaume continuait d'être "un pays où la sécurité est garantie".


Jeudi 2 Octobre 2014 - 15:02

Par Samir Amor




Nouveau commentaire :
Twitter