Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





L'ouvrage "Questions d'économie marocaine 2011" vient de paraître aux "Presses universitaires du Maroc"


Jeudi 17 Novembre 2011 modifié le Jeudi 17 Novembre 2011 - 16:56




"Questions d'économie marocaine 2011", un ouvrage réalisé par l'Association marocaine de sciences économiques (AMSE), vient de paraître aux "Presses universitaires du Maroc".

Selon Noureddine El Aoufi, président de l'AMSE et coordinateur du comité éditorial de l'ouvrage, ce livre "n'est guère un état de lieux à l'image de ce que font, d'une part les administrations publiques dans leurs rapports et statistiques annuelles, la société civile dans ses contributions investigatrices et d'autre part les organismes internationaux et ses évaluations suivies de recommandations aux pouvoirs publics", lit-on dans un communiqué de l'AMSE.

Il ne s'agit pas non plus d'un diagnostic donnant corps à des propositions ou des recommandations mais il s'agit plutôt d'un "questionnement décryptant une palette de problématiques et d'analyses traitées avec rigueur, profondeur et clarté".

Ce travail se distingue des "rapports conventionnels", dont les hypothèses, les choix méthodologiques, la sélection des faits et des données, etc. ne sont pas toujours "tout à fait innocents", en apportant une "valeur ajoutée" en termes à la fois d'exigence scientifique et de "posture patriotique" par rapport aux sujets traités.

Par ailleurs, les différentes problématiques sont traitées avec une pluralité dans la démarche analytique et dans les angles d'approche.

L'ouvrage a été présenté récemment dans le cadre de "Caféco", un événement scientifique initié par l'AMSE en partenariat avec la Fondation Mohammed VI de promotion des oeuvres sociales de l'éducation-formation, et un espace convivial d'échange et de débat autour des questions relatives à l'économie marocaine.

Les thèmes traités dans ce livre sont au nombre de neuf, rédigés par des professeurs ou des doctorants. Il s'agit du "Plan Maroc Vert", de la "question de l'eau", la "politique de la concurrence", la "dynamique des inégalités d'éducation", l'"accès à l'information budgétaire", l'"agglomération industrielle", le "mode de faire des grands projets", la "flexibilité du travail et protection de l'emploi" et enfin "la question de la succession dans les entreprises familiales".




Jeudi 17 Novembre 2011 - 16:49