Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








L’islam bannit la violence à l'égard des femmes dans toutes ses formes (rencontre)


Vendredi 30 Décembre 2016 modifié le Vendredi 30 Décembre 2016 - 13:16




L'islam bannit la violence à l'égard des femmes dans toutes ses formes, a affirmé, jeudi à Rabat, Farida Zomorod, professeur à l’Institution Dar El Hadith El Hassania.

"Il faut étudier les textes et les concepts coraniques dans leur totalité et dans leurs relations les uns aux autres pour conclure que l’islam rejette la violence dans toutes ses formes à l’égard des femmes, a souligné Mme. Zomorod lors d’une rencontre de plaidoyer organisée par le Centre d’études et de recherches sur les valeurs relevant de la Rabita Mohammadia des Ouléma, autour des résultats d'une étude sous thème "l’examen des concepts de rejet de la violence à l'égard de la femme dans le Coran et la Sunna".

Cette professeur qui a élaboré cette étude a relevé que le prophète Mohammed (PSSL) et l’ensemble des Oulémas et des Imams ont interdit la violence à l'égard des femmes, estimant que ce comportement n'est pas imposé mais, bien au contraire, réprouvé.

Mme. Zomorod qui est également membre du bureau exécutif de la Rabita Mohammadia a indiqué que les préceptes du Coran et de la Sunna sont des dispositions applicables et adaptables à toutes les sociétés, les constitutions et les lois, appelant les Oulémas et les juristes à innover dans l’élaboration de dispositions garantissant aux femmes le droit au dédommagement pour tout préjudice ou violence qu'elles auraient subis. Plusieurs formes de tutelle et de soumission imposées à la femme qui conduisent à une stéréotypisation des rôles sociétaux qui lui sont attribués, sont le résultat de perceptions de la société, d'us et de coutumes, a-t-elle affirmé, soulignant que la religion n'a pas été et ne sera jamais un facteur de propagation du phénomène de la violence contre les femmes.

Elle a recommandé de rapprocher les concepts coraniques et de la Sunna aux femmes de toutes les classes sociales, en vue de reconstruire une conscience féminine autour de leurs valeurs, droits, devoirs et rôles à travers l’intensification des sessions de formation et de rencontres scientifiques et éducatives dans les différents espaces d’enseignement, associations et mosquées.

De son côté, le président du Centre d’études et de recherches sur les valeurs, Mohamed Belakbir, a indiqué que cette étude scientifique qui repose sur les textes du Coran et la Sunna, est une réponse aux extrémistes qui se sont basés sur certaines lectures coraniques et interprétations, en faisant des conclusions infondées, selon lesquelles l’Islam inciterait à la violence à l'égard des femmes.

Selon M. Belakbir, les résultats de cette étude resteront sans intérêt s'ils ne sont pas adoptés par les instances gouvernementales, les acteurs concernés par les droits de la femme et la société civile pour soutenir la cause des femmes.

Cette étude qui s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) et Rabita Mohammadia des oulémas, a permis de dégager plusieurs concepts et dispositions du Coran et de la Sunna qui s’opposent à la violence basée sur le genre social, appelée aujourd'hui la lutte contre la violence basée sur le genre social, et présenter une lecture explicative de certains concepts mal interprétés qu'on présente comme encourageant la violence à l'égard de la femme.

(Avec map)
Vendredi 30 Décembre 2016 - 12:56





Nouveau commentaire :
Twitter