Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








L'impact de l’économie mondiale sur le Maroc en 2017 est "très positif" (expert de la BM)


Mercredi 15 Mars 2017 modifié le Mercredi 15 Mars 2017 - 16:20




L’impact de l’économie mondiale sur le Maroc cette année est très positif en raison notamment de l’accélération du commerce mondial, l’amélioration de la situation économique en Europe et la stabilité des performances des secteurs de l’agriculture et du tourisme, a affirmé, mardi à Casablanca, Uri Dadush, expert du commerce international à la Banque mondiale (BM) et Senior fellow à OCP Policy center.

"La continuité des investissements directs étrangers a également permis à l’économie marocaine d’avoir une très bonne conjoncture en 2017", a expliqué M. Dadush qui animait une conférence-débat sur "L’économie mondiale, quelles perspectives en 2017 et 2018 et quel impact sur le Maroc ?", initiée par le centre Links de recherches juridiques, économiques et sociales en partenariat avec OCP Policy center.

Evoquant la compétitivité économique au Maroc, l’expert français a fait valoir que l’économie marocaine est très compétitive en terme de coût mais moins compétitive en terme de qualification des ressources humaines, relevant qu’avec un système d’éducation plus performant et un marché de travail favorisant les jeunes, le Maroc serait beaucoup plus compétitif.

"Il faut exploiter plus le potentiel des jeunes, notamment les femmes vu que la gent féminine représente aujourd’hui une grande partie de la communauté universitaire", a-t-il insisté.

Et d’ajouter que le secteur automobile et les énergies renouvelables sont des secteurs très promoteurs qui permettront au Royaume de mieux se positionner dans l’économie mondiale dans le futur.

De son côté, Mohamed Berrada, président de Links centre et ancien ministre des Finances, a fait observer que si l’économie mondiale poursuit sa reprise, alors que l’Europe, principale partenaire économique du Maroc, ne semble pas être sérieusement affectée par le Brexit, au moins à court terme, le rôle du commerce mondial dans la dynamisation de l’activité économique demeure entouré d’incertitudes.

Cette rencontre vise à rapprocher les étudiants des perspectives de l’économie mondiale qui demeure dans un climat d’incertitude en raison des politiques annoncées par le nouveau président des Etats-Unis et la montée en force des mouvements nationalistes en Europe, a-t-noté.

Et de rappeler que le Centre Links, inauguré en 2004 par le Roi Mohammed VI, s’est fixé pour objectif de développer les relations, les échanges et les consultations entre les milieux professionnels et universitaires, et promouvoir la recherche appliquée sur des thèmes d’intérêt collectif.

Avec map
Mercredi 15 Mars 2017 - 08:34





Nouveau commentaire :
Twitter