Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L’écrivain Tahar Benjelloun : "SM le roi Mohammed VI est un homme de culture"


Mardi 16 Février 2016 modifié le Mercredi 17 Février 2016 - 10:53




L’écrivain de renom, Tahar Benjelloun, a qualifié "d'excellente initiative" le coup d’envoi par le roi Mohammed VI du projet d’une Maison de la culture du Maroc dans la capitale française, lors d’une cérémonie de présentation qui se déroulera à l’Institut du monde arabe à Paris.

"SM le roi Mohammed VI est un homme de culture. C’est tout à fait normal qu’il se soit préoccupé de la présence culturelle du Maroc en France d’autant plus que le Maroc a une culture diverse. C’est un arbre qui a plusieurs racines, amazigh, arabe, musulmane, juive et africaine", a déclaré mardi à Atlasinfo Tahar Benjelloun.

"Cette Maison de la culture permettra bien sûr de mieux faire connaître la culture marocaine à l’étranger mais aussi de donner l’occasion aux Marocains résidant en France d’être en contact avec leur culture. C’est une façon de se sentir encore plus proche de leur pays", a-t-il souligné.

Pour Tahar Benjelloun, ce centre "sera le reflet d’un Maroc riche en diversité culturelle et d’un Maroc vivant et pratiquant un islam paisible", notant qu’il "contribuera à mieux rapprocher les uns et les autres."

Le roi effectue à parti de mercredi 17 février une visite de travail et d'amitié en France, avait annoncé lundi le ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie dans un communiqué.

Le souverain aura mercredi après-midi des entretiens à l'Elysée avec le président François Hollande. Il se rendra à l'Institut du Monde Arabe où sera présenté le projet du futur centre .

Il doit également visiter un consulat du Royaume afin de s'enquérir de la mise en œuvre sur le terrain des ses instructions déclinées lors du discours du Trône et portant sur l'amélioration des prestations consulaires destinées aux Marocains résidant à l'étranger.


Mardi 16 Février 2016 - 20:44

Propos recueillis par Hasna Daoudi




Nouveau commentaire :
Twitter