Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L’adaptation de l’agriculture africaine aux changements climatiques: un des axes phares de l’Agenda de de la COP22 (Mezouar)


Vendredi 30 Septembre 2016 modifié le Vendredi 30 Septembre 2016 - 22:49

L’Initiative pour l’adaptation de l’agriculture africaine aux changements climatiques "AAA" ou "Triple A", lancée en avril dernier par le Maroc, constituera l’un des axes phares de l’Agenda de l’action de la COP22, qui aura lieu en novembre prochain à Marrakech, a souligné, vendredi, Salaheddine Mezouar, président de la COP22.




M. Mezouar, qui s’exprimait lors de la session plénière ministérielle de la rencontre de haut niveau sur l’Initiative pour l’adaptation de l’agriculture africaine aux changements climatiques (Triple A), qui s'est déroulée jeudi et vendredi dans la cité Ocre, a fait savoir que cette Initiative qu'il a qualifiée de "grande ambition" constitue un appel à l’action avec des enjeux considérables de développement économique du continent africain, de la coopération Sud-Sud et de la sécurité alimentaire au niveau mondial.

Il a, dans ce cadre, affirmé que cette Initiative s’assigne pour objectif de mobiliser des ressources financières et des investissements publics et privés nécessaires à sa mise en œuvre et au renforcement des capacités techniques des agriculteurs.

M. Mezouar a, également, relevé que cette Initiative marocaine à portée continentale s’inscrit dans le sillage de l’Initiative africaine pour l’adaptation (IAA), annoncée par le président égyptien lors de la COP21 et portée par le Groupe Afrique à la COP22, estimant que les actions de "AAA" et "IAA" sont complémentaires et visent à renforcer les efforts d’adaptation nécessaires en Afrique.

"L’agriculture a, historiquement, été largement dé-priorisée dans la mobilisation internationale autour des changements climatiques, souffrant notamment d’un manque de financement considérable, alors qu’elle constitue le secteur le plus vulnérable", a-t-il indiqué.

Dans ce contexte, le Maroc souhaite conférer une place particulière à l’agriculture lors de la COP22, avec une focalisation sur les enjeux à l'échelle du continent africain, a-t-il signalé.

Lancée en avril 2016 à l’initiative du Maroc, Triple AAA est née du constat qu'en l’Afrique, l’agriculture et l’adaptation sont trop peu prises en compte dans les négociations internationales et en matière de mobilisation de fonds climat.

"Triple A" propose d’agir sur deux volets, à savoir le volet négociations pour mettre l’adaptation de l’agriculture africaine au cœur des enjeux des COP et obtenir une répartition équitable des fonds climat entre adaptation et atténuation et le volet solutions pour promouvoir et favoriser la mise en œuvre de projets concrets et innovants en matière de gestion des sols, de maîtrise de l’eau agricole, de gestion des risques climatiques et de renforcement des capacités, outre les solutions de financement.
Vendredi 30 Septembre 2016 - 22:48





Nouveau commentaire :
Twitter