Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L'ONU plaide pour une plus grande reconnaissance des cultures autochtones


Mardi 9 Août 2011 modifié le Mardi 9 Août 2011 - 20:12




Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.
Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.
Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a plaidé, mardi, pour la reconnaissance et le respect du droit des populations autochtones à leur propriété intellectuelle, soulignant la nécessité de préserver et d'enrichir leur héritage culturel.

"J'encourage tous les Etats membres à prendre des mesures concrètes pour répondre aux problèmes auxquels font face les populations autochtones, notamment la marginalisation, l'extrême pauvreté et la perte de terres", a-t-il souligné dans un message, à l'occasion de la célébration de la Journée internationale des peuples autochtones.

Pour le chef de l'ONU, "les populations autochtones doivent surmonter de nombreux obstacles pour préserver leur identité, leur traditions et leurs coutumes, et leurs apports culturels sont parfois exploités et commercialisés sans qu'ils reçoivent le crédit qui leur est dû".

Cette situation nécessite, selon M. Ban, un engagement de la part de tous les pays membres de l'ONU pour mettre fin aux graves violations des droits de l'Homme dont les autochtones sont victimes dans de nombreuses parties du monde.

"Dans l'attente de la Conférence mondiale sur les peuples autochtones de 2014, j'engage tous les Etats membres à travailler en étroite collaboration avec ces peuples en vue de proposer des idées et des mesures concrètes à cette importante réunion", a conclu le Secrétaire général.

Selon les chiffres de l'ONU, il existe au moins 5.000 populations autochtones distinctes réparties dans plus de 90 pays, ce qui représente plus de 5 pc de la population mondiale ou 370 millions de personnes.

Pour sa part, le Directeur exécutif du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), Anthony Lake, a mis en relief l'apport des communautés autochtones à l'enrichissement culturel de leur pays, en déplorant les conditions de vie difficiles des enfants autochtones.

"Il est inacceptable qu'en dépit des avancées importantes réalisées au cours des deux dernières décennies, les enfants autochtones font face aujourd'hui à plusieurs désavantages, dont des taux de mortalité et de décrochage scolaire plus élevés par rapport à d'autres groupes", a affirmé M. Lake.

Ce large fossé nécessite d'apporter un plus grand soutien et d'attention aux questions touchant les enfants autochtones, a-t-il dit, rappelant que l'UNICEF est en train de développer un nouveau cadre stratégique pour traiter les questions des autochtones et des minorités.

La journée internationale des peuples autochtones a été décrétée pour la première fois par l'Assemblée générale de l'ONU en décembre 1994 et a été célébrée tous les ans pendant la première décennie internationale des populations autochtones de 1995 à 2004.

En 2004, l'AG a proclamé une seconde décennie internationale des populations autochtones (de 2005 à 2015) sous le thème d'une "décennie pour l'action et la dignité". Cette année, la 17ème Journée internationale des peuples autochtone est organisée sous le thème "Créations autochtones: célébration des légendes et cultures des peuples autochtones, préservation de notre avenir".

Mardi 9 Août 2011 - 19:38

Atlasinfo avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter