Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L'Institut œcuménique de Théologie "Al Mowafaqa" inauguré les 19 et 20 septembre à Rabat


Lundi 15 Septembre 2014 modifié le Mardi 16 Septembre 2014 - 00:26

L'Institut œcuménique de Théologie "Al Mowafaqa", créé en 2012, à l'initiative des Eglises catholique et protestante au Maroc, pour répondre à leurs besoins de formation, sera inauguré les 19 et 20 septembre à Rabat.




L'inauguration de cet institut qui intervient après une année de fonctionnement, aura lieu en présence de personnalités marocaines et étrangères, d'Afrique et d'Europe, selon un document de l'institut "Al Mowafaqa".

Elle sera l'occasion de l'organisation de plusieurs activités dont un concert animé par le pianiste et chanteur congolais Ray Lema et le quartet Nzimbu (Ray Lema, Fredy Massamba, Ballou Canta & Rodrigo Viana), avec la participation de la chorale de la cathédrale de Rabat et un colloque international autour du thème "penser avec l'autre la foi et les cultures: les conflictualités créatives", indique l'institut.

Cette rencontre qui connaitra la participation d'une vingtaine d'universitaires d'Europe, "cherchera à croiser les regards de chrétiens de différentes confessions, de musulmans et de juifs, universitaires, acteurs de la société civile et de la scène culturelle, européens et africains, autour des 4 champs académiques travaillés par l'Institut, à savoir le rapport aux textes fondateurs (Bible et Coran), la théologie, l'histoire des idées et le rapport à la culture", ajoute l'institut.

Installé à Rabat dans les locaux de l'ancien centre de documentation "La Source", l'institut Al Mowafaqa qui a accueilli ses premiers étudiants en 2013, représente un espace de formation, de réflexion et de promotion du dialogue interculturel et interreligieux.

Il comprend un pôle universitaire (théologie et sciences des religions) et un pôle culturel destiné à promouvoir la rencontre des cultures et dispose d'une bibliothèque spécialisée.

Les formations sont assurées sous forme de sessions intensives avec des professeurs visiteurs venus d'Europe et d'Afrique auxquels s'ajoutent, pour le domaine de l'islam, des universitaires marocains.

Lundi 15 Septembre 2014 - 19:51





Nouveau commentaire :
Twitter