Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





L'Azerbaïdjan convoque l'ambassadeur français après la visite à Paris d'un dirigeant séparatiste


Mercredi 20 Mai 2015 modifié le Mercredi 20 Mai 2015 - 22:29

Le gouvernement azerbaïdjanais a convoqué l'ambassadeur de France pour protester contre la visite à Paris du dirigeant de la région contestée du Nagorny-Karabakh, a annoncé mercredi le ministère des Affaires étrangères de cette ex-république soviétique du Caucase.




"L'ambassadeur de France à Bakou, Pascal Meunier, a été convoqué par le ministère des Affaires étrangères et s'est vu remettre une lettre de protestation" après la visite en France du 17 au 19 mai de Bako Sahakian, dirigeant séparatiste du Nagorny-Karabakh, a déclaré à l'AFP un porte-parole du ministère, Hikmet Hajiïev.

Cette visite a "mis à mal l'amitié franco-azerbaïdjanaise et contrevient au rôle de médiateur joué par la France dans les négociations de paix", a-t-il ajouté.

La France co-préside avec les États-Unis et la Russie le groupe de Minsk, chargé de trouver une solution à la question épineuse du Nagorny-Karabakh, une région que se disputent depuis plusieurs décennies l'Azerbaïdjan et l'Arménie.

Rattaché à l'Azerbaïdjan à l'époque soviétique, le Nagorny Karabakh, une région en majorité arménienne, a été l'enjeu d'une guerre qui a fait 30.000 morts et des centaines de milliers de réfugiés entre 1988 et 1994.

Un cessez-le-feu a été signé en 1994 mais Bakou et Erevan n'arrivent pas à se mettre d'accord sur le statut de la région, qui reste une source de tension dans le Caucase du Sud.

Depuis le début de l'année, les accrochages se sont même multipliées sur la ligne de front du Nagorny-Karabakh: 26 soldats ont été tués des deux côtés, Erevan et Bakou s'accusant mutuellement de lancer des attaques.
Mercredi 20 Mai 2015 - 22:27

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter