Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Jordanie: un député accusé d'"inciter à la haine contre le pouvoir" après des tweets


Mercredi 6 Mai 2015 modifié le Mercredi 6 Mai 2015 - 16:52




Un député indépendant a été accusé mercredi par la justice jordanienne "d'incitation à la haine contre le régime" après avoir critiqué sur Twitter un discours du roi Abdallah II et les relations entre le royaume et Israël, a-t-on appris de source judiciaire.

"Le procureur général de la Cour de sûreté d'Etat a convoqué aujourd'hui (mercredi) le député Tarak al-Khouri, qui est accusé d'inciter à la haine contre le régime et de porter atteinte aux relations entre le royaume et un pays étranger", selon cette source.

M. al-Khouri, qui n'a pas été écroué, a été convoqué après des "tweets dans lesquels il a critiqué le slogan +Lève la tête, tu es jordanien+, lancé par le roi Abdallah en mars, ainsi que les relations avec Israël", selon la même source judiciaire.

La Jordanie et Israël sont liés par un traité de paix signé en 1994.

Ces poursuites contre le député interviennent au cours des vacances parlementaires durant lesquelles il n'est pas protégé par son immunité, a-t-on ajouté.

Sur son compte Twitter, M. al-Khouri a critiqué notamment deux accords entre la Jordanie et Israël: l'un sur le pompage d'eau de la Mer rouge vers la Mer morte et l'autre prévoyant l'achat de gaz israélien.

"Tu lèves la tête et tu la lèveras encore plus quand ton gouvernement annoncera qu'il n'acceptera pas d'acheter du gaz (...) auprès d'une bande de voleurs", avait écrit M. al-Khouri sur Twitter.

"Tu lèves la tête et tu la lèveras encore plus quand tu découvriras que l'accord signé (avec Israël début 2015) par Hazem al-Nasser (ministre de l'Eau) n'était qu'un cauchemar et non pas la réalité", a-t-il encore tweeté.

Selon la source judiciaire, les accusations contre M. al-Khouri sont passibles de 3 à 15 ans d'emprisonnement.

"Le procureur général n'a pas décidé d'incarcérer M. al-Khouri, mais l'enquête se poursuit", selon la même source.

Le député, qui est aussi le président d'un des clubs de football les plus populaires en Jordanie, Al-Wahadet, avait indiqué le mois dernier avoir été interdit de voyager avec son équipe qui était en déplacement dans le cadre d'une compétition régionale.

Mercredi 6 Mai 2015 - 16:50

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter