Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Inauguration par Fillon de la mosquée d’Argenteuil : geste historique destiné à rassurer les musulmans de France


Lundi 28 Juin 2010 modifié le Lundi 28 Juin 2010 - 20:39

Jamais un premier ministre ne s’était déplacé pour l’inauguration d’une mosquée, en banlieue dite « sensible » qui plus est. Jamais Argenteuil n’avait connu une telle affluence et un tel dispositif de sécurité, si ce n’est en 2005 lors de la visite de Nicolas Sarkozy alors ministre de l’intérieur, venu dénoncer les « racailles ». Jamais les musulmans de cette ville du Val d’Oise ne s’étaient sentis aussi honorés.




Inauguration par Fillon de la mosquée d’Argenteuil : geste historique destiné à rassurer les musulmans de France
La cérémonie empreinte de solennité, comme le souhaitait François Fillon s’est déroulée en présence du président du Conseil Français du Culte musulman, Mohamed Moussaoui et du recteur de la Mosquée de Paris Dalil Boubakeur. Brice Hortefeux, le ministre de l’intérieur et des cultes, n’était pas présent .

Devant 800 invités triés sur le volet dont des représentants des autres cultes, des journalistes accrédités par Matignon qui a organisé leur déplacement en bus depuis Paris, François Fillon a prononcé un discours destiné à rassurer les musulmans de France stigmatisés par les dérapages islamophobes occasionnés par les débats sur l’identité nationale ou le niqab et indignés par la multiplication des profanations de sépultures musulmanes.

A une semaine du vote de la loi visant à interdire le voile intégral, François Fillon a qualifié le port du niqab de « caricature » de l’islam, appelant à faire « gagner l’intelligence contre l’obscurantisme ». Et de poursuivre, «cette pratique minoritaire qui bafoue les règles fondamentales du vivre ensemble (…) ne reflète pas la réalité de l’islam. Il s’agit pour le gouvernement de rappeler les règles fondamentales de la vie en société » a-t-il souligné, défendant la politique de son gouvernement.

Il a révélé qu’en 2009, « 30% des faits de violence racistes, des menaces dans la très grande majorité des cas, ont visé des personnes de confession musulmane ». « Le drapeau français est assez large pour respecter chacun dans ses différences » a encore déclaré le premier ministre, ajoutant que la communauté musulmane « est trop souvent l’objet d’agressions que nous ne pouvons pas tolérer ». Le thème a également été abordé par le président du Conseil Français du Culte Musulman, Mohamed Moussaoui qui a salué « l’engagement du gouvernement à agir contre la montée des actes hostiles aux musulmans de France(…) avec la signature d’une Convention-Cadre pour la mise en œuvre d’un suivi statistique et opérationnel de ces actes ».

M. Moussaoui a profité de cette tribune pour pointer du doigt l’insuffisance du nombre de lieux de culte. « La France compte environ 2000 lieux de culte pour 5 millions de musulmans, seuls 4% d’entre eux ont une surface supérieure à 1000 m2 et 40% de ces lieux de culte ont une surface inférieure à 100 m2(…). Il faudrait au moins doubler la surface dont dispose actuellement le culte musulman pour faire face à la demande à laquelle il est confronté » a martelé le président du CFCM.

En référence à des situations qui résultent de l’exiguïté de certains lieux de culte, M. Moussaoui a appelé « à ce que les images de musulmans priant dans la rue disparaissent à jamais. Car ces images portent atteinte à la dignité de l’islam et des musulmans de France ».

La mosquée Al-Ihsane (la bienfaisance) est un ancien bâtiment industriel de Renault, acheté par un entrepreneur algérien il y a vingt ans. Elle a été transformée grâce aux dons des fidèles en une grande mosquée de 2500 places, réalisé sur 3000 m2 avec une coupole et un petit minaret.


Reportage Leïla Madani

Lundi 28 Juin 2010 - 17:11





Nouveau commentaire :
Twitter