Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Hillary Clinton élude les questions critiques sur la Fondation Clinton


Lundi 20 Avril 2015 modifié le Lundi 20 Avril 2015 - 22:56

La démocrate Hillary Clinton, en campagne pour la Maison Blanche, a éludé lundi les attaques pour d'éventuels conflits d'intérêts dont elle fait l'objet en raison des activités de la Fondation Clinton, notamment dans un livre à paraître en mai.




"Nous allons faire l'objet de toute sorte de distractions", a dit la démocrate à une poignée de journalistes lors de l'un déplacement dans une PME à Keene, dans le New Hampshire, Etat du nord-est du pays qui votera au début de la saison des primaires en 2016. "Mais je suis prête".

"Je sais que, malheureusement, ça fait partie du travail", a-t-elle dit. "Je note que les républicains semblent ne parler que de moi, je ne sais pas de quoi ils parleraient si je n'étais pas candidate".

Mme Clinton a peu parlé à la presse depuis le début de sa campagne présidentielle la semaine dernière dans l'Iowa, préférant des déplacements dans des cafés, une université et des entreprises, où elle participe à des tables-rondes observées par un petit nombre de journalistes.

Son premier grand discours est annoncé pour le mois de mai.

Les républicains citaient lundi la prochaine parution du livre "Clinton Cash" (HarperCollins), de Peter Schweizer et à paraître le 5 mai, comme un nouvel élément à charge contre les pratiques du couple Clinton, accusé par eux de conflits d'intérêts via la Fondation Clinton, créée en 2001 par l'ancien président Bill Clinton.

Les dons à la fondation de certains Etats ou certaines entreprises étrangères ayant des intérêts à défendre à Washington, pendant qu'Hillary Clinton dirigeait la diplomatie américaine (2009-2013), sont observés à la loupe par les détracteurs de la démocrate et la presse.

Le New York Times a obtenu le livre "Clinton Cash" en avance, et rapportait lundi que l'auteur y accuse le couple Clinton d'enrichissement personnel, notamment via les discours rémunérés prononcés à l'étranger par Bill Clinton lorsque son épouse était secrétaire d'Etat.

Le Washington Post et la chaîne Fox News ont également eu accès au livre en avance en vertu d'un accord avec l'auteur, selon le quotidien new-yorkais.

Les amis d'Hillary Clinton ont préventivement attaqué l'auteur comme un militant conservateur, Peter Schweizer ayant été plume de l'ancien président George W. Bush et conseiller de la candidate à la vice-présidence Sarah Palin en 2008.
Lundi 20 Avril 2015 - 22:55

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter